Les gosses…

Au risque de paraître un peu dure, pour moi: « Les gosses, c’est comme les pets, on supporte toujours
mieux les siens. »

Et comme je n’ai pas de gamins, je vous raconte pas comme il m’est difficile de supporter ceux des autres…

Ce week end, c’était repas de famille. Le genre d’occupation qui me passionne si j’ose dire. Et bien évidemment, il y avait les deux monstres de la famille. Ô joie!!

A peine arrivés, c’était la pagaille. Et vas-y que je cours partout et vas-y que je joue au ballon là où tout
le monde boit l’apéro alors qu’il y a une immense pelouse à deux pas…et vas-y que j’hurle à deux centimètres de tes oreilles sans aucune pitié pour tes tympans!!

C’est moche à dire, mais ces gamins ont beau être de ma famille, je ne les supportent plus.

Ils ne savent pas parler…ils hurlent. Comment c’est possible ça? Ils n’habitent pourtant pas un manoir de
25 pièces, et ne mangent pas sur une table longue de 15 metre qui exigerait qu’ils hurlent « passe moi le sel!!! »

Je comprend pas! Le gosse est à un mètre de toi, mais il hurle ton nom pour que tu ailles jouer avec
lui.

Bien sur ce ne sont que des gosses et ils ont besoins de se défouler, de s’amuser tout ça. Je comprend. Mais il y a quand même des limites.

Quand les parents ne sont même pas capable de faire comprendre à leur gamin qu’il est préférable qu’il joue au foot dans l’herbe plutôt qu’à coté de la table…ou qu’il vaudrait mieux pour lui qu’il évite de mettre ses mains sur le barbecue…ça commence à devenir grave.

Enfin, bien sur je peux pas comprendre, je ne sais pas ce que c’est qu’élever un enfant, surtout deux garçons livrés avec batterie au lithium de série, mais j’espère bien que le jour ou j’en aurais, je me débrouillerais mieux que ça!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge