Un bond dans le passé (episode 1)

Hier j’ai du retourner chez mes parents pour fouiller ma chambre à la recherche de vilains papiers administratifs et je suis tombé sur un agenda dans lequel
j’avais écrit plein de choses.

 

J’ai toujours aimé écrire. Depuis toute petite et malgré mes (grosses) difficultées en orthographe, j’ai toujours été douée pour les rédactions. Si bien que
très tôt, mais aussi très longtemps, j’ai écris dans des cahiers. Je crois qu’on peu appeler ça un journal intime car même s’il m’arrivais d’écrire des choses que j’inventais, la plupart du
temps, j’y racontais mes états d’âme, ma petite vie…

Avec le temps, j’écrivais de moins en moins et puis j’ai rencontré mon chéri, je n’en avais plus le temps ni l’envie…maintenant que j’habite avec lui, je n’écris plus du tout. Enfin plus sur du
papier, parce que je crois bien que ce blog remplace un peu cette habitude d’écrire tout ce qu’il m’arrive.
Quand j’ai vidée ma chambre d’enfant, j’ai relu tout mes cahiers puis je les ais brûlé. Pensant ainsi tourner la page de mon enfance…

 

Je ne sais pas si je regrette. Parfois oui, d’autre fois non. C’est juste que j’avais écris de belles choses dedans…

Et hier voila que je tombe sur un de ses cahier qui a échappé au grand brasier.

 

Je l’ai relu et çà été un sacré choc de me rendre compte que tout mes écrits étaient noirs, emplis d’une profonde tristesse. Je sais que ce cahier correspond
pile à ma période début d’adolescence ou je me sentais pas toujours très bien, mais je ne me souvenais pas que c’était à ce point.

Certain passages sont plus joyeux, je fais quelque critique de livres, de film. Quelque passage sont vraiment beaux enfin moi j’aime bien et puis c’est étrange de se relire toutes ses années
après ! C’est un peu comme si une autre moi avait écrit tout ça.

Bref, j’ai envie de vous faire partager ça.
Alors parfois, quand je ne serais pas inspirée pour raconter quelque chose, ou tout simplement parce que j’en aurai eu envie, je recopierais ici des passages de ce cahier. En espérant que ça vous
plaira, voici le premier!!

 

Petite précsion: le « Ailleurs » souvent present dans ses écrits represente un jeu de rôle sur internet. « M » quant a lui est le
personnage que j’avais invité et que j’incarnais.

 


 

Il suffit d’y croire !

 


 

Et la vie continue malgré tout, malgré moi. Les jours passent et moi je reste. Tout n’est que monotonie et mélancolie.

 

Je m’enfuie dans mon un monde plein de magie, de surprise et de créatures merveilleuses. Et chaque fois la fuite est plus
longue, plus intense et alors le retour à la réalité (mais est ce vraiment cela?) n’en est que plus dur et plus cruel.
Ailleurs ne me suffit plus. Les livres que je dévore ont prit la relève. Peuplés d’êtres féeriques et de personnages magnifiques, ces mondes même s’ils sont parfois plein de guerres et de
malheurs sont par bien des cotés meilleur que celui ou l’on m’a ordonnée de vivre…

 

Et j’aimerai tant que tout ceci existe. Cela rendrait peut être ce monde moins triste.

 

Peut être qu’il suffit d’y croire…

Alors je vais y croire je vais faire des recherches, lire des livres sur les contes et les légendes. Il n’y a pas de fumé sans feu…
 

J’apprendrais tout ce qu’il faut savoir sur les fées, les elfes, les gnomes, les lutins, les farfadais, les leprechauns et toutes les autres
créatures qui peuple les contes…

J’irai dans les forets à leur rencontre…

 

Et alors je verrai si tout ceci n’est que de l’encre sur du papier !

 

J’écrirai des notes, ferais des croquis mais je n’en parlerai jamais… tout serais pour moi, comme une confirmation que le monde dans lequel je
m’efforce de vivre n’est pas le seul sur cette terre et que peut être quelqu’un s’est trompé en me faisant naître ici…

 

Chacun fait son propre monde. Le mien est ici, en moi, dans mon corps, mon esprit.

Ailleurs est mon monde, M est mon monde. Ils vivent en moi, prisonniers de ma chaire mais libre grâce à mes môts.
 
Et le stylo, cet intermédiaire que je vénère est le gardien de ce monde. Distillant avec sagesse quelques bribes de cet univers ici et là pour que quelque part, quelqu’un les trouvent, les
découvrent pour qu’il puisse à son tour créer son propre monde…
 

2 thoughts on “Un bond dans le passé (episode 1)”

  1. Tu écrivais déjà très bien et franchement, je ne trouve pas que tu fasses tant de fôtes que ça ! Moi je n’ai jamais tenu de journal, d’ailleurs depuis que j’ai un blog, je me demande bien pourquoi. ce que j’aime chez toi, c’est que tu écris très simplement et que c’est vivant, on vit tes histoires et moi j’aime ça :o)
    Gros bisous et n’oublies pas de donner à boire à Oscar ;o)

  2. Merci !!
    C’est vrai que maintenant je fais beaucoup moins de fautes qu’avant !! Mais c’est parce que je lis beaucoup. ça aide mine de rien.
    Et moi je sais pourquoi tu tiens un blog !! C’est pour nous faire partager tes aventures "made in Cathy" et pour que chaque matin ma journée commence bien parce je sais que je vais pouvoir en lire un nouvel épisode !!
    Bisous !!!
    Ps: Lol, ne t’en fais pas, Oscar est entre de bonnes mains ! Là il prend l’air (et le soleil !!) sur le rebord de la fenêtre ; )

Comments are closed.