Post-scriptum

En se levant ce matin, mon chéri s’est rendu compte qu’il était tout bloqué du cou. Impossible de tourner la tête à gauche, et une douleur qui descend jusque
dans le bas du dos.
Le pire, c’est que ça lui était déjà arrivé il y a quelques temps.

Du coup, il a appelé le boulot pour dire qu’il serait absent et là il est chez le medecin.
Ca ne devrait pas me réjouire parce que mine de rien c’est embetant et douloureux pour lui, mais ça veut aussi dire que je vais l’avoir pour moi toute la journée. Et ça, ça me fait plaisir je dois
bien l’avouer…
Mouais, je sais, c’est pas bien…

 

4 thoughts on “Post-scriptum”

  1. Oh la la ! Un homme malade à la maison et tu te réjouis ? T’es amoureuse toi !!! (ou infirmière diplômée ?).

    Bisous P1prenelle et courage…

    P.S. : bon rétablissement à ton homme.

  2. Malade, malade, c’est un bien grand mot !! Lol.
    En plus, même malade (ce qui arrive très rarement), il est pas embêtant mon homme !! ; )
    Bisous !!

Comments are closed.