En vrac

Ce matin, pendant qu’on déjeunait mon homme et moi (enfin, surtout mon homme parce que moi, j’attends un peu que mon estomac se réveille avant
d’engloutir mes tartines…)
. Donc on déjeunait tranquillement quand une énorme araignée est passé juste à coté de mes pieds. J’ai fais un bon de trois mètres et j’ai couru me réfugier sur
l’escalier, le tout en poussant une sorte de glapissement apeuré.


L’homme passablement moqueur s’occupe de la monstruosité velue pendant que je peste contre toutes les salles bêtes rampantes qui existent on se demande bien
pourquoi si ce n’est gâcher le paisible petit déj des braves gens…pfff


Heureusement que l’homme était encore là. Parce que ce n’était pas dis que je me sois tenté à tuer cette horreur à 8 pattes (parce que pour cela
il aurait fallu que je m’approche…)
je pense que j’aurai plutôt tenté le lancer de pantoufle, mais la technique est hasardeuse, et je n’ose pas imaginer ce que ça aurait été de
« vivre » dans cette cuisine tout en sachant qu’un monstre rampant s’y cachait quelque part…
Déjà que toute la matinée j’ai observé le carrelage de la cuisine, prête à bondir à la moindre alerte arachnoïde…



Ensuite, il a fallut que j’aille faire les courses…
Pff quelle corvée…mais bon, il fallait bien y aller, le frigo était quasi vide depuis deux semaines, il n’y avait plus de fruit, ni de légume, nous vivions grâce à nos réserves enfuies dans le
congélateur et puis ce matin, j’ai terminé le dernier litre de lait…

Je me souviens que la première fois ou je me suis rendu compte que la vie chez papa maman était finit, que j’étais en train de grandir, de devenir une adulte
responsable (?) c’était la première fois où je suis aller faire les courses toute seule comme une grande (oui d’habitude on y va toujours ensemble avec mon homme et puis c’est vrai
que c’est toujours lui qui mène la danse…moi je suis le mouvement et je décide juste du parfum des yaourts et des céréales….)
.
Je m’étais sentie toute bizarre, ce jour là, seule avec mon chariot à déambuler dans les rayons.
Aujourd’hui, ça ne me l’a pas fais…peut être que je commence à m’y faire.

En rentrant, j’ai fait un arret chez une amie pour lui emprunter sa tondeuse, ce qui veut dire que je vais jouer la coiffeuse d’ici peu de temps (Ô joie…mais au moins cette tondeuse là coupe les cheveux…).


Je suis rentrée affamé (il était 13h40 une fois les courses rangées) et j’ai mangé devant canal +. Je ne sais pas ce que c’était que
cette émission, mais ils y ont montré une vidéo d’un étudiant américain se faisant taseriser (je sais pas si ça se dis mais bon, pour faire  clair, il s’est fais éléctrocuté
avec un pistolet Taser)
lors d’une séance questions réponses avec John Kerry parce qu’il avait dépassé son temps de parole et aussi posé des questions qui fâche…
J’avoue que ça m’a quand même un peu coupé l’appétit.
Je vous laisse regarder:



Je ne sais pas ce qui me choque le plus sur cette vidéo ? La réaction disproportionné des policiers, ou le fait que personne ne réagisse ?
Alors, il semblerait que l’étudiant en question avait demandé à un ami de le filmer ce qui voudrait dire qu’il préparait quelque chose et qu’il pensait bien que ses questions entraînerait une
réaction (mais je ne pense pas qu’il s’attendait à ça…).
Parce que bon quand même, il n’était pas armé, ni réellement menaçant…alors ils ont la « gâchette » facile les flics la bas.
Et dire que ce super gadget équipe certains policiers français…brr ça fait froid dans le dos.



Tout à fait autre chose, une des maison juste à coté de la notre était en vente depuis un moment, puis voyant que personne ne s’y intéressait, elle à été mise
en location. Franchement, on l’a visitée avec mon homme dans l’éventualité de l’acheter et de casser le mur commun (oui notre maison fait partie d’une très grande maison qui a été
coupé en 3…)
afin de faire une super grande maison. Mais bon, la visite nous a beaucoup déçu. La maison est mal agencé, très peu pratique. Bref nulle.


En plus, en y réfléchissant, ça ne nous serait pas utile d’agrandir la notre sachant qu’on est susceptible de déménager à peu pres à n’importe quel moment…mieux vaut attendre encore un
peu…


Mais je m’égare… je voulais juste vous dire que cette fameuse maison à louer ne l’est visiblement plus puisque ce matin en passant devant, j’ai vu la porte
ouverte et des gens qui installaient des meubles dedans. En plus j’entends qu’on passe l’aspirateur depuis cet aprem, ce qui veux dire que nous avons de nouveau voisins…je ne sais pas trop ce
que je dois penser. Youpi des nouveaux gens, peut être sympa et jeunes. Ou mer** des nouveaux voisins, finit le silence et la tranquillité…gloups.


Je finirais en vous disant que j’adore le progrès et les nouvelles technologies. Parce qu’en ce moment même, je suis dans ma cuisine (vive les
pc portable, même si ça chauffe les cuissses des fois)
, en train de préparer du riz au lait pour mon homme (il a eu une journée éprouvant aujourd’hui alors il mérite un
goûter spécial quand il rentrera
), le tout en train d’écrire cet article et d’écouter de la musique (vive le wifi !!).


Au fait, nous sommes tombé par hasard sur une série pas mal qui passe sur W9: Kyle xy, c’est un peu comme John Do sauf que c’est un type plus jeune et qu’il y
a beaucoup d’humour. Et puis j’aime bien le jeu de l’acteur principal…il me plaît bien ce mec (et rien à voir avec le fait qu’il est plutôt pas mal…).
Bref, si vous avez l’occasion d’y jeter un coup d’oeil, n’hésitez pas…c’est tout les mardi soir et rediffuser le jeudi, samedi et dimanche…

8 thoughts on “En vrac”

  1. Bien ça peut paraître étrange, mais quand je lis un truc qui me plaît, je ne peux plus m’arrêter :p Donc voilà tu es dans mes liens et bien sûr tu peux me mettre dans tes favoris :)

    Bonne soirée et nuit à toi aussi et à bientôt.

  2. Koukou !

    Alors pour commencer je suis arrivée sur ton blog par l’intermédiaire de celui de Cathy, qui m’avait en plus parlé de toi… Alors cet après-midi, j’ai filé lire tes écrits et… je n’ai pas pu m’arrêter avant d’avoir tout (oui oui tout !) lu. Tu as une super façon d’écrire, drôle et attendrissante par moments (je trouve moi du moins) et je reviendrai très souvent. Et si tu es d’accord, j’aimerais te placer dans mes liens favoris :)

    Voilou à bientôt !

    PS : sur le blog de Cathy je suis sous le nom de « Kaisou » dans ses liens mais j’ai tout changé hier, de quoi s’y perdre je sais…

  3. Coucou !!

    Merci pour tout ses compliments !! Je ne suis pas sur de mériter tout ça lol !! En tout cas c’est tres gentil !!
    Et c’est surtout dingue que tu ais tout lu d’un coup ; )
    Pas de problème pour le favoris, j’accepte volontier d’apparaitre dans tes liens : )
    Je suis aller faire un petit tour sur ton blog, je poursuivrais ma visite demain, mais d’après ce que j’ai pu y lire tu vas aussi venir grossir la liste de mes favoris si tu veux bien.

    Bonne soirée/nuit et à bientôt !

  4. Quand j’habitais chez mes parents, ma chambre était au sous-sol et j’avais très souvent des grosses araignées brunes et toutes velues qui se baladaient. j’allais réveiller mon papa à 2h du matin pour qu’il descendent zigouiller les bestioles lol
    J’ai une peur bleue, une vraie répulsion pour les araignées, beurk !!!!
    J’ai aussi vu c+ et la vidéo,je regarde tous les jours entre midi….no comment.
    Bisous la miss et bon après

  5. Moi aussi j’allais reveiller mon papa quand il y avait des bestioles bizarre dans ma chambre…
    Les araignées, c’est tellement moche comme bete que c’est difficile de ne pas en avoir peur…dommage pour elles. Surtout pour les énormes et velues brrr
    Bisous Cathy !!

  6. Quand j’étais plus jeune, je prenais toujours la chaussure de quelqu’un d’autre pour tuer les araignées… Ne me demande pas pourquoi.

    Maintenant, je ne les tue que quand elles sont dans la chambre. Sinon, je leur laisse la vie sauve (en surveillant leur itinéraire du coin de l’oeil, faut pas non plus qu’elles s’approchent trop près…).

    Didou, courage, mais pas téméraire !

  7. Moi aussi si c’est une des chaussure de mon homme qui me tombe sous la main c’est mieux, mais sinon quand il y a urgence…pas de pitiée pour mes chaussures.

    A la limite, si elles ne sont pas trop grosses et que je les ai loupé, alors bien joué pour elles, je les laisse filer. Mais il y a des limites. Celle d’hier était beaucoup trop énorme pour lui laisser la vie sauve, je l’aurai même pourchassée s’il avait fallu…

    Bisous : )

Comments are closed.