Moi, le kangourou nocturne…

 

 

Dans la série P1prenelle, ses rêves bizarres et les conséquences qu’ils entraînent, voici: le saut hors du lit !!!!

Et ouais, périlleuses les nuits de P1prenelle…

Si vous lisez mon blog depuis un moment, vous avez peut être déjà eu l’honneur, que dis-je le privilège ; ) de lire le récit de mes premiers bonds nocturnes… Mais celui d’hier était de loin le plus impressionnant…

Donc, je dors tranquillement et puis je rêve comme tout le monde. Sauf que moi je rêve souvent de sales bêtes noires…vilaines, velues et repentes ou velues et volantes ça dépend… Et cette nuit là ne fais pas exceptions…je soulève je ne sais pas trop quoi et une centaines d’araignée me sautent dessus. Je rappel pour les éventuels néophytes que j’ai officiellement le droit d’avoir peur des araignées si elles sont grosses et me prennent par surprise, conditions également valables pour les rêves…ce qui est le cas ici !!

Donc, en toute légitimité et comme à mon habitude, je fais un bond terrifié, sauf que cette fois, je saute carrément hors du lit, me prend les pieds dans la couette, manque de m’étaler tête la première sur la commode mais l’évite de justesse grâce à mon homme qui réveillé par mon attitude kangouresque bondit à son tour pour me rattraper.

Je me retrouve au beau milieu de la chambre accroché à la rambarde des escaliers, le coeur qui bat à mille à l’heure…

– T’as faillit tomber, s’exclame mon homme en me ramenant vers lui.

Je crois que je ne réalise pas trop ou alors je suis encore complètement endormie. Je ne dis rien, je me blottit juste dans les bras de mon chéri. Et puis je retourne me coucher, mon coeur retrouvant peu à peu son rythme normal.

Je me suis rendormis rapidement. Et ce matin, je ne savais plus vraiment si j’avais rêvé tout ça, ou bien si ça c’était réellement passé.

Renseignement pris auprès de mon chéri, j’ai bien sauter hors du lit…j’ai seulement rêvé les araignées tout le reste est bien arrivé.

Et d’après mon homme, s’il n’avait bondit lui aussi, je n’aurai plus de nez à l’heure qu’il est…

 

 

6 thoughts on “Moi, le kangourou nocturne…”

  1. Partager les nuits d’un militaire entraîné, ça peut toujours servir !!
    Bisous petite P1prenelle, fais de beaux rêves… (même si Nounours et le marchand de sable semblent t’avoir oubliée).

  2. Voilà un avantage auquel je n’aurait jamais songé avant… lol
    Heureusement, cette nuit à été plutôt calme !! Le kangourou caché en moi ne s’est pas reveillé ! ; )
    Bisous

  3. MDR t’es vraiment de tout repos ! On va monter une stèle à ton homme, quel mérite il a hi hi hi ! Bon, elles t’ont fait quoi les vilaines araignées cette fois-ci ? Tu sais, le Sphinx n’a plus de nez non plus, ça l’empèche pas d’être admiré MDR
    bisous miss ;o)

  4. MDR  Beaucoup de mérite ça c’est sur ! Le pauvre, il va finir par m’attacher au lit pour que j’arrête de sauter partout comme ça !! Lol.
    Pour les araignées, ben je ne me souviens pas trop…juste qu’il y en avait plein partout d’ou la fuite plus conséquente cette fois ci…
    Le Sphinx…hum, je prefère quand même garder mon nez (et être admiré héhé)  ; )
    Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge