Y’a des nuits comme ça…

Je crois que j’ai rarement vécu une nuit aussi « agitée » que la dernière. Et rien à voir avec des araignées ou un rêve bizarre. Non, non.

 

Vers 23h, alors que ça faisait environs 10 minutes que nous venions tout juste de nous glisser sous les draps, le téléphone se met à sonner.
Grrr.
Premier reflexe: redresser la tête vers le réveil pour vérifier l’heure, au cas ou on aurait halluciné des oreilles, ou bien que le temps soit passé à une vitesse fulgurante et que ce soit déjà
le matin. Mais non, il est bien 23h et quelqu’un ose nous déranger…

 

Apres un soupire exaspéré et quelque grognements, mon homme s’extirpe de la couette et descend vaillamment répondre.

 

Mais à peine à-t-il décroché que ça raccroche…Pfff. Trop nul.
Il remonte, se recouche et à ce moment là, on se dit que c’est bon. Qu’on est partit pour une bonne nuit tranquille…
Mais non.

 

Dans le salon pas loin de la télé, trône fièrement une superbe station météo avec plein de petites infos et de lignes que je ne comprends pas très bien mais
que mon homme observe parfois avec attention. Moi je me contente de la température intérieure et extérieure et des petits dessins qui indiquent s’il fera beau ou non.

 

Bref.  Cette nuit donc vers 3 heures du matin on entend soudain un bip bip strident retentir dans la maison.
Toujours le même reflexe: inspection du réveil pour vérification et profond soupir en voyant l’heure…puis on commence à reflechir parce que quand même ce bip bip, on l’avait jamais entendu
avant…

Mon homme se lève, descend et hop le vilain bip bip s’arrête.
En fait, la vilaine station météo avait relevé qu’il faisait seulement 15°C dans le salon alors elle a declanché l’alerte général et le bip bip d’urgence: Attention il fait froid !!!
 

Pff. C’est vraiment nul parce qu’à trois heures, le chauffage se met en route automatiquement pour qu’il fasse bien chaud dans la maison quand on se
lève…Vraiment trop bête. A quelques minutes près…

 

Bref, mon homme remonte, se recouche et cette fois, on y croit, en plus il ne nous reste que 3h30 à dormir.

 

Seulement voilà, le grand chef de la base de mon chéri en a jugé autrement…
Les exercices sur la base ont un seul avantage pour moi: voir mon homme en fraise des bois comme expliqué dans l’article précédent. Sinon, on peut dire que cette période est plutôt embêtante.
D’abord, mon homme rentre généralement épuisé le soir, il arrive qu’il rentre plus tard que d’habitude voir pas du tout et en plus pendant ses quelques jours, il est possible que le téléphone
sonne à n’importe quelle heure du jour et surtout de la nuit.

 

En fait c’est un exercice de ramassage (au cas ou il y aurait une guerre soudaine et qu’il faudrait que tous les militaires de la base
rappliquent au pas de course).

Ça commence par un grand chef, qui téléphone à un moyen chef, qui à son tour téléphone à un autre chef qui téléphone à un de ses hommes, qui téléphone à un autre, etc… Le tout en suivant une
liste établie à l’avance, jusqu’à ce que tout le monde soit prévenu.

 

Et c’est ce qui c’est passé ce matin, un peu avant 6h…
Le portable de mon homme sonne, bon moi j’avoue je l’ai pas entendu sonner. Mais bon…
J’ai quand même senti mon chéri bondir du lit et descendre. Et je me demandais ce qu’il faisait parce qu’il avait une demi-heure d’avance sur son horaire habituel de sortie du lit…
J’ai compris ce qu’il se passait quand je l’ai entendu parler avec un de ses collègues.

 

Apres ce coup de fil, il ne nous restait plus qu’une demie heure avant de nous lever…et même pas moyen de se rendormir tranquille parce que les furets,
reveillés par le telephone ont décidés qu’il était l’heure de sortir et on donc gratté à leur cage en signe de protestation. Bon heureusement ils se sont vite calmé…c’est l’hiver, alors ils
font que dormir quasiment.
Y’en qui ont de la chance…

4 thoughts on “Y’a des nuits comme ça…”

  1. La poisse ! MDR, la nuit de meeeeeerdeuuuuu !! La dernière fois que notre station météo s’est déclanchée, on a eu la fameuse tempête du 26 décembre de je ne sais plus quelle année…
    Bisous Pimp’, j’espère que vous vous êtes rattrappés en sommeil ce week end :o)

  2. Ah ben c’est que ça marche un minimum ces fameuses stations météos…parce que j’avoue etre sceptique quant à leur efficacité, à par me reveiller à 3h du mat…
    Pour le ratrappage de sommeil, c’est plutôt bof, j’ai du mal à faire rester mon homme dans le lit au delà de 8h30…c’est nul.
    Bisous Cathy

  3. Chez Nicolas et P1prenelle, le royaume de la zénitude… Parce que pas de profond soupir pour moi. Dans pareilles circonstances, c’est LA CRISE DE NERF !!! Gros bisous à vous deux !

  4. Et ouais, t’as vu ça. On est hyper zen. Lol. Par contre quand la station météo à remis ça la nuit suivante on été beaucoup moins zen. Enfin surtout moi. J’ai dis à mon homme: « Si tu desactive pas ce bip, je la jette par la fenetre… »  Du coup maintenant, on dort tranquille.
    Bisous Didou.

Comments are closed.