Martinique 3eme jour: Les trois ilets, l’Anse noire et l’art d’être une super copilote…

CarteJ3.jpgApres le Sud-Est de l’île, nous décidons d’aller faire un tour au Sud-Ouest. Au programme, balade dans la commune des Trois ilets.

Face à la baie de Fort de France, cette commune se découpe en plusieurs parties: le centre ville, la pointe du bout avec sa Marina, ses hôtels et ses boutiques, l’Anse Mitan et le Village Créole,
sorte de complexe assez récent qui se compose de divers boutiques et restaurants…C’est l’endroit le plus « attrape touristes » de Martinique, enfin à mon humble avis, mais c’est très bien fait,
agréable et plutôt beau.  

 

Nous avons mangé dans un restaurant très sympathique, le Manureva situé près de la plage de l’Anse Mitan. Les plats sont très bons et joliment préparés. Nous nous étions installés à l’intérieur
(au frais) mais assez près de la terrasse afin de profiter de la superbe vue sur Fort de France.

 

Apres ce bon repas et quelques peu assommé par le Ti punch, nous décidons d’aller nous étaler sur la plage de l’Anse noire qui porte bien son nom puisque c’est
la seule plage de sable noir du sud de l’île.

 

On y accède par un escalier assez raide (surtout quand il faut remonter…) mais qui permet de profiter d’une très belle vue sur la plage.

 

Au programme, farniente sous les cocotiers, enfin pas trop dessous non plus parce qu’il faut faire gaffe aux chutes de noix de coco (d’ailleurs il y a des
panneaux qui informent du danger), baignade dans une eau cristalline et chaude bien évidemment… Ne pas oublier  les palmes, le masque et le tuba car les fonds marins sont magnifiques et
nul besoin d’aller bien loin pour apercevoir de superbes poissons !!


 

 

 

Nous avons quitté la plage avant qu’il fasse nuit et en habiles explorateurs que nous sommes, nous décidons de couper à « travers champs » afin d’éviter les
bouchons sur le chemin du retour. En effet, la route principale qui relie Fort de France à Ste Luce en vert sur la carte, est toujours pleine de bouchon. Enfin surtout le matin et le soir à
partir de 16h…
 

Du coup pour éviter de mettre 2h30 pour faire 30 km, je dégotte un itinéraire de secours sur la carte et hop, nous voilà en pleine cambrousse, sur des très
petites routes qui s’avèreront hyper pentues et que notre petite Clio (III tout de même) avec son moteur de trottinette aura bien du mal à affronter: on finissait les cotes en 2nde et
avec  la drôle d’impression qu’on allait partir à reculons…

 

Mais on est arrivé à la maison à la nuit tombée en moins d’une heure, ce qui est plus que satisfaisant!

2 thoughts on “Martinique 3eme jour: Les trois ilets, l’Anse noire et l’art d’être une super copilote…”

  1. C’est super joli !! Tes photos donnent vraiment envie. Bon,je sais, je pars dans 4 jours, mais même si je vais voir les plus célèbres plages du monde, on peut pas s’y baigner apparemment, et puis c’est surpeuplé. je préfèrerais être sur un coin de ta serviette là :o)
    Bisous miss, la suite, la suite !!!!

  2. Merci ; )
    Ah bon, on ne peux pas se baigner au Brésil…snif ! En tout cas, c’est sur que pour nous c’était loin d’être surpeuplé en Martinique vu que nous y sommes aller juste avant la période de haute saison, on avait les plages rien que pour nous !!
    N’empêche, même si je suis parti il y un mois, je (re)partirai bien avec toi !! ; )
    Bisous

Comments are closed.