Martinique 5eme jour: changement de voiture, St Luce et les Salines en semaine…

J5.jpg
Suite à notre mésaventure essuies glacesque dans la forêt, à peine levés nous filons à l’agence de location histoire de leur expliquer qu’une voiture dont les essuies glaces ne marchent pas cela peut être un poil gênant voir dangereux dans un « pays » coutumier des averses tropicales…

Le monsieur de l’agence est bien obligé de constater qu’il y a un souci, et hop nous repartons avec une Clio, campus cette fois, flambant neuve ! Pour preuve, elle n’affiche qu’une centaine de kilomètre au compteur.

Bref, nous repartons au volant de notre nouveau et on l’espère fidèle destrier (non sans avoir vérifier le bon fonctionnement des essuies glaces…cette petite histoire nous aurait elle rendu parano?!!). Rien à déclarer tout fonctionne et nous voilà partit direction « Trois Rivières » et sa rhumerie que nous visitons (je suis incollable sur la fabrication du rhum maintenant!!), petit passage à la boutique pour les cadeaux de Noël ; )

Je ne sais plus combien il y a de rhumeries en Martinique, mais il y en a un sacré paquet. Et vous aurez beau demander à plusieurs martiniquais quel est le meilleur rhum, vous aurez toujours une réponse différentes. Chacun plébiscitant la rhumerie la plus proche de son domicile…chauvins les martiniquais ?

En fait c’est un peu comme demander à un marseillais, un parisien et un lyonnais, quel est le meilleur club de foot de France…
Personnellement, j’en ais goûté plusieurs (de rhums hein, pas de footballeurs… ;o) et sans doute parce que je suis une néophyte, je n’ai pas vraiment trouvé de différence. Ils montent tous très vite à la tête, même dans un planteur…

Bref, donc après la distillerie, direction St Luce pour éponger le rhum manger.
On trouve un petit resto bien sympa qui propose de grosses salades pour presque rien.

Ensuite, direction St Anne.

Puis les Salines… Cette fois nous sommes en plein milieu de la semaine et le contraste avec le week-end est saisissant. Même s’il y a quand même quelques touristes, et que tout les petits snacks sont ouvert, on à l’impression que l’endroit est désert.

Avant de nous installer sur la plage, nous décidons de faire la randonné jusqu’à la savane de pétrification et ses paysages lunaires un peu après la grande anse des Salines.

Enfin sur la carte ça avait l’air pas trop loin mais en fait, pas vraiment équipé pour (en tong quoi) on a trouvé ça bien long et on a écourté la balade pour mieux se vautrer sur la plage…

Ce jour là, le ciel était un peu couvert mais cela n’avait aucun incidence sur la température par contre, il y avait de belles vagues…et on a bien rigolé.

Pas beaucoup de photos non plus, beaucoup trop de occupé à profiter de la plage déserte…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge