Troisième mi-temps

C’est dans ces moments là, que j’aimerai ne pas aimer le foot. Etre comme la plupart des filles et trouver ridicule cet étrange intérêt,
cette drôle de passion que suscite la vision de type en short qui courent derrière un ballon.


Malheureusement pour moi, j’aime le foot, peut être trop. Et là, je suis triste. Et ça me fait mal au cœur tant d’injustice. Tant
d’erreurs d’arbitrages, tant de malchance…


Je suis triste à en pleurer. Et mon homme qui ne comprend pas que je me mette dans cet état. Mais c’est plus fort que moi !! C’est plus
que juste du sport pour moi.

Edit du 18 juin:

Oui bon, je prends sans doute tout cela trop à cœur. Et puis c’était sur le coup…pour preuve, aujourd’hui ça va beaucoup
mieux. Je suis juste désabusée. J’évite tout de même de me balader sur les sites d’informations sportives et je vais sans doute zapper les infos télévisées ce midi… Ben quoi, je ne suis pas
maso au point de regarder à nouveaux ce naufrage!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge