Quand tout tombe à l’eau

Comme d’habitude, j’y croyais vraiment !!

Je m’y voyais même déjà:

Arriver le matin, passer les gardes de la sécurité mon badge tout neuf autour du cou. Marcher tranquillement jusqu’au petit « bus » qui
m’emmènerait devant l’entrée des bureaux.

Commencer ma journée en discutant tranquillement avec mes collègues et puis se mettre à travailler.
Manger avec eux autour d’une même table à midi. Prendre une pause café.

Repasser par la sécurité vers 17h, marcher jusque ma voiture, que j’aurai pris soin de garer à l’ombre d’un arbre, et rentrer chez moi
en moins de dix minutes.

Malheureusement tout cela n’arrivera pas. Le verdict est tombé. J’ai reçu un mail (même pas pris la peine de me téléphoner…)
m’indiquant que malgré « l’intérêt de ma candidature, une personne qui correspondait plus au profil à été retenue » et ce n’est pas moi.

Je suis juste dégoutée.

2 thoughts on “Quand tout tombe à l’eau”

  1. « Commencer ma journée en discutant tranquillement avec mes collègues et puis se mettre à travailler. » C’était une succursale de BisounoursLand ??? Je comprends ton désarroi !! (lol).

    Gros bisous Miss !

  2. Oui bon, sure que j’idéalise un max. Mais en même temps, crotte, ça avait l’air cool comme boulot ! Et ils ont été super sympa avec moi quand je suis venue passer l’entretien !!! C’est moche !!

    Bisous

Comments are closed.