Deux, c’est mieux ?

Et oui, inscrite dans deux écoles, mais toujours pas d’entreprise…

C’est quand même moche, hein.

Vendredi dernier donc, je me suis mise sur mon 31, j’ai enfilé ma seule et unique paire de chaussures de « Madame » et j’ai filé à Lyon,
direction une célèbre école de formation privée.

En fait, je n’avais pas spécialement l’intention de m’inscrire dans une deuxième école (à quoi bon?) mais il se trouve que répondant à
une annonce sur le site de l’ANPE, j’ai reçu un texto (oui, ils sont super moderne à l’anpe…) me disant de contacter ce monsieur responsable de je-ne-sais-plus-quoi dans cette fameuse
école.

Moi être docile, moi être prête à tout pour trouver une entreprise donc moi contacter le monsieur, qui me file un rendez vous.

J’arrive, je poireaute et le mignon gentil jeune monsieur arrive enfin. On discute un peu de mon passé toussa toussa, il reluque
les notes que j’ai eu a mon BTS. Puis me fait passer des tests.

Test de logique/psychotechniques, français, culture général et anglais.

Je les réussi haut la main et il me dit: « Bon, les tests pas de problème » en énumérant mes notes. 18, 14, 16, 14.

Voilà, c’est fait, me voilà acceptée dans l’école. Il m’explique alors que j’ai jusque fin septembre pour trouver une entreprise, qu’il
se charge de transmettre mon CV à l’entreprise de l’annonce anpe pour laquelle j’avais postulé et qui est en fait UN ESPACE SFR !!! Youpi !

Bon, je ne m’emballe pas, parce que rien n’est sur. J’attends qu’ils me contactent !! J’espère quand même que ça va être bon!

Pourtant, au fond de moi, j’ai comme un super sale pressentiment. Comme si tout allait tomber à l’eau une fois de plus et que j’allais
me retrouver encore une fois comme une me*de sans rien.

Je sais bien que je dois positiver et tout. Mais c’est de plus en plus dur, et en ce moment, bien que je le cache avec succès, j’ai le
moral au fond des chaussettes.

¤ Quand y’en a plus…

¤ Hier soir devant une « pub » pour l’armée de terre, je lache « tiens, ça faisait longtemps…ils
sont en manque de petits jeunes pour aller se faire tuer en Afghanistan ? » Il repond, je ne sais plus trop quoi, sauf une sournoise allusion à cette maudite prospection Opex bidule. Je me
bloque, je ne dis plus un mot, je n’ai même plus envie d’aller au cinéma voir Batman/Dark Knight comme c’était prévu. Je n’ai plus envie de rien…

Qu’est ce qu’il faut que je fasse ? Je lui en parle ? Je lui dis que je n’ai pas vraiment mais alors pas du tout envie qu’il se mette
sur cette puta*n de liste ! Même si c’est déjà fait. Je ne sais même pas s’il s’est déjà inscrit…

Ou alors je me tais.

4 thoughts on “Deux, c’est mieux ?”

  1. Fais-lui part de tes inquiétudes quant à un éventuel départ sur une zone de guerre, sans pour autant tenter de lui faire renoncer… Ca reviendrais à critiquer son choix de carrière !! Ben oui, les militaires s’engagent aussi pour ça…

    Bisous P1prenelle,

    Ta conseillère conjugale préférée.

  2. toujours aussi délicat. Lui en parler pour lui faire comprendre qu’il a le choix entre son épanouissement professionnel en te rendant triste ou te rendre heureuse en ne faisant pas ce qu’il aime…. L’idéal ce serait que ça vienne de lui, mais est ce que ça viendra? Cruel dilemme miss, je ne sais pas quoi te conseiller sur ce coup là…Je me mets à ta place et je me colle un noeud à l’estomac (lol jaune) Mais que ça ne t’empêche pas d’aller voir Batman, je l’ai vu dimanche  et j’ai trouvé ça chouette. Il sera déjà temps de t’inquiéter le moment venu (qui ne viendra peut etre jamais), alors Carpe Diem petite miss.
    Gros bisous

  3. Oui Carpe Diem, c’est tout a fait ça ! Et ça m’est venu d’un coup hier. Je sais quoi faire maintenant !! Merci Cathy et pour Batman, on y va vendredi !! :o)

    Gros bisous !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge