Passé, présent, futur…

Me voilà taggée, par Sumie


P1prenelle 10 ans plus tôt:

Zou, retour vers le passé. Nous sommes en 1998. J’ai 14 ans. Je suis au collège, sans doute en 4e C, bientôt en 3e B. L’année suivante, je partirai en voyage scolaire en Andalousie. Je suis une fille plutôt cool, je fais partit d’un des groupes bien vu du collège, Je me moque de la mode et porte d’éternels pantalons larges avec une grosses ceinture, d’énormes baskets ou des Buffalo et des mini t-shirt et fréquente principalement des garçons parce que les filles, c’est vraiment trop nulles et puis qu’une fille amie avec presque que des mecs, ça fait jazzer les autres gamines.

Je ne suis pas une élève modèle, je suis même plutôt du genre à faire des conneries en cours, mais j’ai de bonnes notes. Ça passe tout de suite mieux avec les profs, impertinente mais intelligente. Je fais du latin, à mon grand regret. Mais on rigole bien en cours.

Je « traumatise » des petits sixièmes et ne suis pas la dernière pour aider à passer quelqu’un au bac (= mettre quelqu’un dans le lavabo géant des toilettes puis appuyer sur tout les robinets…) Je suis une peste, mais j’assume. Je n’ai pourtant pas un mauvais fond. J’ai aussi des amis pas très populaires et me suis même battu avec un pauvre type, loser de son état (me souviens d’un super coup de pied bien placé)
parce qu’il s’était moqué d’une amie.

En mai, mon grand père va mourir.

En juillet, je vais sauter partout en criant « On est les champions!! » parce que la France va gagner la coupe du
monde de football. Je fais du handball en club au collège, je suis grande, maigrelette mais je cours vite, très vite. Je rêve d’un scooter que je n’aurai jamais, mais je suis un peu consolée
parce que mon frère à 18 ans et le permis et une voiture et qu’il m’emmène en boite.

Ma première sortie (en boite) aurait pu être géniale si un type n’avait pas d’un coup fourré sa langue dans ma bouche sans rien me demander et que mon frère ait bien faillit l’étriper…

Je suis heureuse et insouciante. Tous les ans, nous partons en vacances avec mes parents et mon frère dans le sud de la France, souvent ma cousine est là aussi. On rigole beaucoup. L’hiver, on va au ski.

Tout les samedis, quand je rentre du collège à midi, ma maman à fait des frites pour le déjeuner, des vraies.
Avec des bonnes grosses pommes de terre et une friteuse.

On les mange avec les doigts, aspergé de ketchup ou de mayonnaise.

5 choses à faire aujourd’hui:

– Laver la cuisine. (oui je sais, c’est palpitant mais j’ai pas eu le temps de le faire hier, et elle en
a bien besoin…)

– Poster cet article, ou le faire demain je ne sais pas, en poster un autre si je ne poste pas celui-ci
aujourd’hui.

– Manger, je commence à avoir faim. Pour info, il est 11h41.

– Résoudre cette histoire de chèque avec le type du club de badminton

– Appeler l’ophtalmo


P1prenelle dans 10 ans:

Autant il est aisé de revenir dans le passé. Autant se projeter dans l’avenir est beaucoup moins évident. Pour
moi en tout cas.

Dans 10 ans, j’aurai 34 ans.
Je m’imagine bien bosser dans une banque. Habiter dans une grande maison, avec beaucoup de terrain et plein d’arbres. Toujours à la campagne, au calme.

Avec mon homme, on serait peut être mariés. Avec des enfants. Deux. Un garçon et une fille. Le garçon d’abord.
Peut être qu’on n’habiterait plus dans le coin. Peut être que mon homme aurait été muté et qu’il aurait fallu partir ailleurs.

Mais ça ne m’aurait pas dérangé.

On serait heureux tout les quatre. Avec un chien et un chat. Les furets ne serait sans doute plus là, mais on
en aurait peut être d’autres.

Et j’aurai encore mon blog ;o)

Je refile le bébé à qui en voudra ! Faut avouer, les tags c’est super pratique quand on est atteint de flémingite aigue :o)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge