Paradoxe masculin ou ingéniosité féminine ?

 

Samedi soir, de retour d’une soirée au resto à Lyon, (rentré sous la neige d’ailleurs, route pas déneigée tout du long, c’était super ! Avec ma Twingo, je me serais presque prise pour Sébastien Loeb pendant le rallye de Suède, sauf que je roulais beaucoup moins vite que lui, forcement).

 
Donc, on arrive à la maison, il est tard (enfin, tôt dans la matinée) et je m’enroule sous la couette.
Mon homme me rejoint.
 
2 minutes plus tard, il pousse un petit couinement (oui, on se parle beaucoup par couinements interposés), puis, je sens sa main qui vient gratouiller ma cuisse.
 
          – Qu’est ce qu’il y a ? me demande-t-il.
 
          – Ben rien, pourquoi ?
 
          – Je sais pas, tu me colles pas ?!
 
          – Tu veux que je te colle, lui répondis-je avant de me vautrer sur contre lui, ravie que mon petit stratagème ait fonctionné
 
          – Non, mais d’habitude t’es toujours collée à moi, alors je sais pas, je m’interroge…
 
 
 
Oui, c’est vrai d’habitude, à peine dans le lit, je me colle littéralement contre lui (faut dire que c’est un très bon radiateur :grin: ), puis généralement, je finis toujours par m’éloigner dans la nuit.
 
Et lui râle souvent que je lui donne chaud, que je l’empêche de se mettre dans une bonne position pour dormir, tout ça!
Du coup, je me suis dis que ce soir là, je ne le collerais pas, juste comme ça, pour voir ce qu’il allait dire. Et le voilà qui s’inquiète et réclamerait presque que je revienne le coller…
 
Pff, les mecs décidément, ils ne savent vraiment pas ce qu’ils veulent !!! 
 
Ou alors, c’est juste que les femmes sont bien plus fines stratèges qu’eux !!  :grin:
 

 

 

6 thoughts on “Paradoxe masculin ou ingéniosité féminine ?”

  1. Non, rien à voir! Mettez-vous à notre place! Les habitudes des filles on s’y fait avec le temps, même si on aime pas forcément ça. Quand tu collais ton mec dans le lit, ça l’emmerdait peut-être un peu mais il s’y était habitué. Là, d’un coup, hop tu t’éloignes! Normal qu’il se pose des questions!
    Et encore, t’as de la chance qu’il soit pas parano, il aurait pu imaginer que c’est parce que tu as trouvé quelqu’un d’autre contre qui te serrer!

    C’est tellement évident et simple pourtant! C’est vous qui avez l’esprit tordu à chercher des significations à tout! :grin:

  2. AH
    AH
    AH
    Que vous êtes fourbes! :vangry:
    Un jour nous nous vengerons MOUHAHAHAHAHA!

    Oups je m’emporte. Mais oui nous aussi on a besoin de moment de tendresse malgrè qu’on ne le montre pas.

  3. T’as fait ça comme ça, brutalement ! Même pas genre première nuit j’enlève un bras, deuxième nuit j’enlève une jambe, troisième nuit j’enlève ma main de là où c’est risqué de la laisser s’il se retourne brusquement… Pas de sevrage en douceur ? Rien ?

    P1prenelle, t’es une sadique, voilà !!!

  4. @ Ness: Je vois que nous sommes d’accord !! :wink:

    @ Labaidai: Mais non, c’est vous qui ne savez pas ce que vous voulez !! Je me colle, ça râle, je me colle pas, ça râle… Et après ont dit que les filles sont compliquées !! :razz: Hi hi ! N’empêche, y’a pas à dire, on est vachement plus maligne que vous ! Les femmes parviennent toujours à leur fin !! :smile:

    @ Nozgarde: Bienvenue !! :grin: J’ai l’impression d’entendre mon homme. Il me dit toujours que les femmes sont viles et fourbes, alors que non, pas du tout!! :grin:

    @ TardisGirl: Les mystères de l’homme plutôt ! :smile:

    @ Didou: :grin: Mais non, je ne suis pas sadique ! Je faisais juste une expérience scientifique qui s’est avérée très concluante par ailleurs ! :smile: Pis j’avais pas le temps de faire ça par étapes. Tu ne te rend pas compte, je me serais caillé trois nuits pour rien !! :grin:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge