De l’importance de faire des enfants avant ses ami(e)s…

 

 

C’est l’histoire de deux amies qui, par le plus grand des hasard tombent enceinte à peu près au même moment.
 
 
 
Ces deux amies qui nous appelleront Amie1 et Amie2, sont toutes contentes d’être enceintes en même temps.
 
C’est sur que partager les nausées matinales et autre joyeuseté de la grossesse, ça doit être plus rigolos à deux.
 
Donc Amie1 et Amie2 se voit souvent. Déjà qu’elles étaient super amies avant, leur grossesse respective ne fait que les rapprocher.
 
 
Elles se voient encore plus souvent. Elles passent leur journée ensemble à parler de bébé, de vêtement pour bébé, de jouets pour bébé, de poussettes pour bébé…
 
Puis vient l’échographie du je-ne-me-souviens-plus-quel-mois, vous savez, celle que la plupart des parents attendent avec impatience pour savoir ce qui se passe (ou plutôt s’est passé) au niveau de l’entre-jambe de leur rejeton ^^
 
 
Et là, nouvel heureux hasard, Amie1 et Amie2 vous toutes les deux avoir un garçon !!!
 
Super nouvelle !!!
Les deux petits gars auront le même âge, ils seront les meilleurs potes du monde, presque comme des frères !!
 
 
Le temps passe, Amie1 et Amie2 continuent leurs périples sans encombre. Elles se voient toujours autant, elles parlent toujours autant de bébé, de vêtements pour bébé, de jouet pour bébé et de poussettes pour bébé…
 
Mais un nouveau sujet de discussion est venu se rajouter:
 
Les prénoms pour bébé:
 
 
Amie2: T’as déjà réfléchis à un prénom ?
 
Amie1: Oui, il s’appellera "Truc" !
 
Amie2: Oh c’est joli Truc, en plus c’est original !!! Nous, on s’est décidé pour "Bidule" !
 
 
 
Amie1 est censée accoucher avant Amie2, mais alors que la date se rapproche, toujours point de bébé.
 
Et c’est Amie2 qui accouche la première !!
 
Et qui sans aucun scrupule, pique le prénom du futur gosse d’Amie1 et prénomme son lutin "Truc".
 
L’histoire ne dit pas si, du coup,  Amie1 à appeler le sien "Bidule", ni si elles sont toujours amies aujourd’hui…
 

 

 

13 thoughts on “De l’importance de faire des enfants avant ses ami(e)s…”

  1. J’avais toujours dit que le jour où j’aurai un garçon, il s’appelerait Mathéo jusqu’à ce qu’une « amie » baptise le sien Théo car elle trouvait mon idée très bonne…
    Nous ne sommes plus amies mais pour d’autres raisons.

  2. @ Ness: Dans le même genre: Depuis toujours, je me dis que si un jour j’ai un garçon, il s’appellera Mickael. Sauf que c’est le nom du frère de mon homme…alors forcément, ça le fait moyen… :sad:

  3. Dans le même style, une collègue m’avait piqué le prénom que je destinais à TiBiscuit … finalement je préfère celui qu’il porte maintenant.

    Et ma meilleure amie a prénommé sa fille avec le prénom que ma soeur prédestinait à sa fille … mais sans le savoir.

  4. Hihi, je crois que tu peux dire dans ton titre, « avant ses amies ». Du moins, tant que les garçons ne peuvent pas tomber enceinte. :lol:

    Moi j’ai toujours adoré le prénom « Lily ». Ma cousine a appelé sa fille Lily-Charlotte. J’étais un peu embêtée au début (mais elle n’en savait rien, et puis elle a 10 ans de plus alors même si elle a eu le bébé y a 2 ans et demi, elle l’aurait forcément eu bien avant moi hihi) puis maintenant j’en ai trouvé d’autres que je préfère au final. Et puis ça lui va tellement bien à ce petit ange ‘Lily Charlotte’. (Je suis gaga de cette petite ! :halo: )

    Sinon, mon petit frère et ma petite cousine sont nés à un mois d’écart. Ma môman avait dis qu’elle voulait un de mes oncles pour être son parrain. Et ma tante, sans scrupule (non plus) a décidé que le parrain de sa fille serait celui que ma mère destinait à mon frère. >.<

    Arf, faut jamais rien divulgué, c’est le mieux !! lol

  5. J’ai tout de même oublié de vous raconter la meilleure!
    Mon papa avait une soeur un peu « groseille » qui n’a rien trouver de mieux d’appeler sa fille Vanessa comme moi. Déjà là, c’est sympa, mais le pire, c’est que comme il n’y a pas de père (enfin, techniquement, il doit bien y en avoir un), Vanessa N°2 porte le nom de famille de sa mère, qui est forcément le même que celui de mon père et donc du mien!
    C’est fort de café tout de même…

  6. Moi je pensais à « pue le caca » pour un garçon et « touche pipi » pour une fille. je suis presque sûre que personne va me les piquer ^^

  7. @ MissBrownie: C’est bien tombé que tu préfères celui qu’il porte maintenant ! :smile:

    @ Sucre d’Orge: Ouais, mais les mecs peuvent aussi piquer les idées de prénoms à leur potes ^^
    Le piquage de parrain, c’est pas mal aussi ! :smile:

    @ Ness: Ah ouais, là c’est limite quand même ! L’homonymie parfaite, dans une même famille, c’est pourtant facile à éviter. Là c’est vraiment pour embêter le monde si je puis me permettre :twisted:

    @ Bouclette: MDR :grin: En effet, je crois qu’il y a peu de risque! Quoi que pulkaka, écrit comme ça, ça sera peut être tendance dans quelques années…vu qu’il est très « mode » d’affubler ses gamins de prénom ridicule :?:

  8. @ Catioucha: Merci ;) Dans un sens, c’est pas plus mal. Le mieux si on a une idée de prénom, c’est de la garder pour soit ^^ En plus maintenant, tout les gamins s’appellent pareil…Il y a trois prénom soit disant à la mode et les parents se jettent dessus.

  9. Certaines fois c’est pour le mieux de garder le secret, ça permet d’être peinard et de pas se faire souffler le prénom ou (variante) de pas subir le lobbying de tout le monde à coups de « mais il est pas top ce prénom, tu préfères pas celui là ? ».

    D’autres fois c’est pour le pire : je connais des parents qui auraient bien fait d’en parler avant ! Histoire qu’on leur dise que « Cloè » sans-h-et-avec-un-accent-grave au lieu de juste Chloé c’était débile et que la petite allait passer sa vie à devoir l’épeller « sans-h-et-avec-un-accent-grave » !

    Ou d’autres parents qui n’ont sans doute pas pensé à prononcer à la suite le prénom ET le nom de famille, si bien que quand on prononce le tout à la suite on a l’impression d’avoir une patate chaude dans la bouche… -_-

    Et l’avantage d’attendre que tout le monde passe avant : ça donne des idées des trucs à pas faire et quelques pistes pour contourner l’écueil des « prénoms à la mode » ;-)

  10. @ Catioucha: Ah les prénoms, de toute façon, c’est toute une aventure. Entre les parents qui se croient originaux et affublent leur gamins de prénoms importables. Ceux qui s’amusent avec l’orthographe, pas mal le coup de « Cloè » :grin:
    Ceux qui s’éclatent à faire des « jeux de mots » avec les prénoms de frères et soeurs… on est pas sortit de l’auberge !!

    Et t’as raison, au moins on est parée à laisser faire les autres avant. On pourra éviter de faire pire qu’eux ^^

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge