Histoire d’accent !

 

 

Comme vous le savez tous plus ou moins, je déménage cet été dans le Nooooord.
 
Dans le Nord, c’est bien connu (en plus qu’on n’y voit jamais le soleil (hi hi)) les gens ils ont un drôle d’accent.
 
Mais si vous savez, ils mettent des "o" partout dans leurs phrases, ils inversent les sons et puis ils parlent avec des mots bizarres.
 
C’est comme dans le Sud d’ailleurs. Là bas aussi ils parlent avec un accent de fou ! A rajouter des syllabes là où il n’y en a pas.
 
Puis a Paris aussi y’a un accent. Et partout en France y’a des accents, sans parler des Belges, mais ça compte pas parce que j’ai dis en France ^^
 
Bref, il n’y a que chez moi qu’il n’y a pas d’accent. Ici on parle normalement, sans rajouter des syllabes là ou il n’y en a pas, sans en enlever non plus.
 
Comment ça n’importe quoi ?
 
Comment ça moi aussi j’ai un accent ?
 
Pfff, c’est même pas vrai !!
 
 
 
 
 
Bon ok, j’avoue, j’ai un accent. Enfin pas pour moi, mais pour vous là qui n’êtes pas de chez moi.
 
Oui parce chaque personne venant d’une autre région aura toujours un accent par rapport à quelqu’un venant d’une autre région. Logique!
 
Lors de nos 3 jours de reconnaissance à Cambrai, j’ai bien entendu que les gens parlaient différemment de chez moi. Mais pour eux, c’est plutôt nous qui ne parlions pas comme eux…
 
Chaque région dispose de ses propres expressions (comme la ducasse dans le Nord pour fête foraine, alors que chez moi on dit une vogue ^^) et de son propre accent. Et c’est justement ça qui est marrant !
 
J’ai toujours vécu là où nous habitons en ce moment. Ce qui n’est pas le cas de Mr l’Ours qui lui à beaucoup voyagé enfant vu que son père était aussi dans l’armée de l’air puis diplomate dans les  ambassades à l’étranger.
 
Du coup il n’a pas vraiment d’accent défini. Il parle comme moi, même s’il ouvre toujours de grands yeux lorsque je laisse échapper une expression d’ici !
 
Moi par contre,  j’ai choppé toute les expressions et autres tics de langages qu’on peut trouver dans la région lyonnaise.
 
Le plus frappant de tous, c’est le "Y" qu’on met à toutes les sauces et qui remplace très souvent le pronom  "le".
 
Un lyonnais ne dira pas "je vais le faire" mais "je vais y faire".
Ça choque beaucoup Mr l’Ours qui me reprend sans cesse en secouant la tête d’un air dépité. Mais que voulez vous. Je ne peux rien y faire, c’est comme ça !!!
 
Ce qui est étrange c’est que parfois le "y" sort de ma bouche sans que j’y fasse attention. Et puis d’autre fois, je vais dire correctement "je vais le faire".
C’est assez bizarre.
 
 
Autre particularité du "parler lyonnais", c’est qu’on a un peu tendance à oublier les voyelles comme le "e" par exemple qui passe souvent à la trappe lorsque nous prononçons les mots.
 
Exemple:
Pour "je m’en vais, je reviens demain", un lyonnais dira: "J’m’en vé, j’reviens d’main."
"Faut qu’j’fasse ça"  pour "il faut que je fasse ça/cela".
 
On retrouve la même tendance lors de la prononciation des villes:
 
Exemple: Saint Genis Laval deviendra "Saint j’ni laval"  et Vaux en Velin: "Vo en v’lin".
 
 
Il parait que les lyonnais utilisent souvent le passé surcomposé (je ne savais même pas que ça existait ^^): Comme "Je l’ai eu su". C’est fou mais je le dis tout le temps ce truc en plus ^^
 
 
L’impératif négatif se transforme légèrement dans la bouche des lyonnais:
 
Normalement, le bon français voudrait que l’on dise: " Ne me montre pas ça" ou moins académique: "Me montre pas ça".
A Lyon, le pronom reste derrière le verbe et on dira donc: "Montre moi pas ça"
 
 
Il y a aussi une autre expression qui fait toujours rire Mr l’Ours, c’est l’utilisation de "quand" pour dire "en même temps".
 
Dans ma famille, on dit toujours: "on arrivera quand nous" !!
 
Je suis sûr que vous ne comprenez pas grand-chose à cette phrase, mais pour nous, ça veut dire: "on arrivera quand on arrivera!"
On peut aussi dire: "on arrivera quand vous" ce qui veut donc dire: "on arrivera en même temps que vous".
 
 
 
Enfin, comme dans toutes les régions, nous avons nos propres mots pour dire certaines choses:
 
 
– Gone pour enfant (C’est de là que vient le nom des Bad Gones, supporters de l’OL du virage Nord à Gerland !!! Et d’ailleurs y’en a marre des journalistes qui disent "le stade Gerland" alors qu’il faut dire "le stade DE Gerland" car Gerland est un quartier de Lyon !!!! )
 
– Vogue pour fête foraine
 
– Auto tamponnante pour auto tamponneuse
 
– Les bugnes pour les beignets lyonnais, miam c’est trop bon ça !!
 
– Je ne le savais pas, mais il parait que "s’en voir" dans le sens de "avoir des difficultés/avoir du mal" est aussi lyonnais. "Il s’en est vu pour grimper jusqu’en haut"
 
– La ficelle pour nous, c’est le funiculaire qui monte à Fourvière.
 
– Une gâche pour place. "y’a jamais de gâche dans ce parking!!"
 
– Etre tout trempe, veut dire être trempé ! "Y’a eut un de ses orage, je toute trempe !!"
 
Et à Lyon, il y a aussi les canuts (anciens ouvriers tisserands de Lyon), les bouchons (restaurants de spécialités lyonnaises), les traboules (petits passages qui permettent de se rendre d’une rue à l’autre) et Guignol bien sur !!!
 
 
Et chez vous alors ? Il y a aussi des expressions marrantes ?
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

18 thoughts on “Histoire d’accent !”

  1. Je suis originaire d’Ardèche, mais à 80 km de Lyon, on utilise presque toutes les mêmes expressions et tics de langages. « Gâches / vogue / bugnes / être trempe …  » Bref, quasiment tout pareil. C’est marrant. =)

    Par contre, ma mère est originaire de Valence (drôme), c’est un peu plus au Sud. Du coup, je dis pas des vrais « O ». Je dirais pas rOse (c’est moooche) mais un rose beaucoup plus chantant. Enfin je sais pas ce que ça donnerait en phonétique. ^^ »

    Le dernier article de La Grenadine Pourquoi se priver ?

  2. Oui chez moi on a beaucoup de spécificités aussi, on parle le Platt (patois mélangeant français et allemand) même si c’est de moins en moins utilisé, voici un petit texte qui représente parfaitement la Moselle:

    Si tu es fier de tes 2 jours fériés de plus que le reste de la France . . .
    Si pour toi aussi les cours de religion étaient obligatoires au primaire . . .
    Si tu dis de quelqu’un qu’il a du « schpeck » . . .
    Si tu mets des déterminants devant les prénoms des gens . . .
    Si tu « spritzes » du lave-vitre pour laver tes carreaux ou du liquide lave-glace pour ton pare-brise . . .
    Si pour toi le Luxembourg ou l’Allemagne ce n’est pas l’étranger parce que tu y vas toutes les semaines . . .
    Si tu ne comprends pas pourquoi on te reproche de dire « ui » et pas « oui » . . .
    Si tu fermes la lumière . . .
    Si tu fais un « flot » avec tes lacets ou sur les paquets cadeaux . . .
    Si tu « clanches » ta porte . . .
    Si la seule piste de ski indoor de France est dans ton département . . .
    Si tu as un « katz » et pas un chat . . .
    Si tu dis « oyéééé » quand tu es surpris ou déçu . . .
    Si tu demandes aux gens si « ça geht’s? » . . .
    Si tu dis « besch nexte mol » . . .
    Si tu prends tes outils dans le « stahl » . . .
    Si toi aussi tu manges « entre midi » et pas « entre midi et 14h » . . .
    Si tu aimes manger des « Spritz » . . .
    Si tu prends un « Stück » et pas un morceau . . .
    Si tu mets un « stampel » et pas un tampon . . .
    Si tu dis que quelqu’un est tout « klatz » et pas qu’il est chauve . . .
    Si tu es « getz » et pas content . . .
    Si tu demandes à quelqu’un de sortir en disant « Raus » . . .
    Si tu manges des « shneck » et pas des « pains aux raisins » . . . Même si pour toi UN « schneck » et UNE « schnek » ce n’est pas du tout pareil !
    Si tu bois un « baron » et pas une pinte . . .
    Si tu fumes des « schmers » et pas des « clopes » . . .
    Si tu ne dis pas vite mais « schnell » . . .
    Si tu fais de la « boulibatsch » et pas de la gadoue . . .
    Si tu prononces le T de « vingt » parce que le « vin » ça se boit ce n’est pas un nombre . . .
    Si tu « ratches » avec tes potes . . .
    Si tu as déjà dit qu’une personne est une « quetsche » . . .
    Si le Saint Nicolas venait dans ta salle de classe au primaire…
    Si tu as de la « schnudel » qui coule du nez . . .
    Si tu avais peur du Père Fouettard . . .
    Si pour toi les allemands sont des « Schpountz » . . .
    Si quand ça pue tu dis que « ça schmek » . . .
    Si un sale jeune est un « raoudi » . . .
    Si tu dis que tu « fais bleu » et pas que « tu sèches les cours » . . .
    Si tu dis « comment qu’c’est? » et pas « comment tu vas? » . . .
    Si tu ne dis pas « moineau » mais « Spatz » . . .
    Si tu bois du « schnaps » et pas de « l’eau de vie » . . .
    Si tu sais ce que veut dire « narreux » . . .
    Si tu connais « La Reine de la Mirabelle » et « les Fraises de Woippy » . . .
    Si tu sais ce qu’est le PLATT . . .
    Si tu bois un « shlouk » . . .
    Si tu demandes aux gens de fermer leur « schnetz » . . .
    Si étant petit tu devais mettre tes « schlapp » pour ne pas salir tes chaussettes . . .
    Si tu as déjà mangé des sandwichs chez « Steinhoff » . . .
    Si pour toi il commence à faire chaud à partir de 15°C . . .
    Si tu as déjà allumé ton chauffage au mois de mai . . .

    ALORS TU VIENS DE CE MERVEILLEUX DEPARTEMENT QU’ON APPELLE LA MOSELLE

  3. Oh mon dieu ! Je ne pensais qu’il y avait autant d’expression typiquement lyonnaises !
    Moi je viens d’Anjou (le pays d’Angers près de Nantes) et il parait qu’on est la seule région de France à ne pas avoir d’accent. :?: C’est un peu triste.
    Mais on a nos expressions à nous : Le ramasse-bourrier désigne la petite pelle qui va avec la balayette, et moi je dis un crayon de bois et pas un crayon à papier (Je te raconte pas la tête de mon vendeur la première fois que j’ai voulu en acheter à Paris).
    On parle de goule pour désigner le visage, on peut croiser chez nous un pète-sec, ou un sagouin (respectivement une personne sèche et quelqu’un de… euh… « beurk » ?). On reviens tantôt pour boire une fillette de rouge et on oublie pas de barrer la porte de la maison avant d’aller se coucher :lol:
    Et quand j’étais petite, j’adorais faire bisquer mon petit frère.
    Et pendant mes jours de congés, je ne bouine pas grand chose.
    Huhuhu ! Je pourrais faire un commentaire de trois pages encore !
    Grâce à toi, je me rends compte que j’aime vraiment ma région et qu’elle me manque :cry: Bon allez, je file ! Topette !

  4. j’sais nyé mi, faut que j’demande à m’n’homme quand je rentrerai à m’méson. en gros, le parler montois est assez proche du parler du nord de la france, l’accent pas du tout par contre.

    je ne parle pas vraiment montois étant donné que je suis bruxelloise (sans avoir l’accent d’ailleurs, on m’a souvent demandé si j’étais française mais j’ai jamais su française d’où on voulait que je sois) mais ça commence à rentrer. cela dit le patois n’est plus autant parlé de nos jours.

    ce qui me fait rire c’est le « mooooooon » des montois. au lieu de dire oooooh c’est mignon, ils vont dire « moooooon ».

    « y a le temps qui rmasse » ça veut dire que ça commence à se couvrir.
    « j’ai manqué de keyir » (orthographe phonétique, je sais même pas s’il y a une bonne orthographe) ça veut dire j’ai failli tomber.

    le montre moi pas ça, ça se dit au québec aussi

  5. Ici chez nous à Paris on comprend tout ce que les gens disent, et même les gens qui viennent d’une autre région comprennent très bien le parigo ! Comme quoi c’est une superbe région c’te capital ;)
    J’èspère qu’il parle pas aussi fort que dans le film des cht’i…sinon bonjour la galère pour demander son chemin ;p

  6. J’ai pas d’expressions typiquement bretonnes qui me viennent à l’esprit (à part celles qui sont du breton donc çà compte pas :) ).
    Par contre, quand je suis allé dans le sud-ouest, j’ai appris qu’il ne fallait pas dire sac plastique mais poche et chocolatine à la place de pain au chocolat.

  7. Ouf ça m’rassure ! :up:
    Les Clermontois ont le même langage que les Lyonnais surtout pour les Y qui s’y mettent partout :lol: pour les e mangés et les inversions de pronom : « fais-le moi » ou « fais-moi le » peu me chaut !
    Délicieuses les bugnes mmmm !

    En Creuse certaines personnes s’adressent à vous directement en utilisant la 3e personne du singulier du style : et elle va bien la ptite dame ?
    Regard circulaire interrogateur…non il n’y a personne d’autre dans la pièce donc on s’adresse à moi :???:

  8. Des expressions hautes-normandes marrantes ? ben nan, j’en ai pas une seule qui m’vienne à l’esprit. Je sais même pas si on a un accent. Et moi aussi je clanche mes portes mais je viens pas de Moselle ^^

    Le dernier article de Bouclette Ravalement de façade bis

  9. Et bien quel dépaysement cet article et ces com’s!!! Je me suis régalée à tout lire et j’ai pas tout compris mais ça me fait bien sourire tout ça!!
    Pour ma part, c le Sud, Marseille :) Alors bon, notre petit accent chantant est bien connu avec les nombreux films qui l’ont mis en valeur (entre Marius, Fanny et…la sage des Taxi!!).
    Peut etre une petite phrase? « Oh peuchère, elle s’est chopée la cagade avec son minot, je te dis pas! Malheur… » :)
    @bientôt, Bizz

    Le dernier article de Danysworld Le petit grumeau illustré, une pure merveille à découvrir!

  10. @ La Grenadine: Apparemment la façon de parler des lyonnais s’étend dans toute la région Rhone alpes et jusqu’en Suisse. Alors ça ne m’étonne pas vraiment que tu utilises les même expressions ^^

    @ Blackwarrior57: Je ne connais ce truc ! J’ai des amis qui sont originaires de Lorraine alors les expressions de la bas, j’en connais quelques unes !! Le coup du vingt avec le « t » prononcé, ça me fait toujours rire ^^

    @ Diraen: ça me parait bizarre quand même que vous n’ayez pas d’accent. Tout le monde à un accent plus ou moins marqué ^^
    En tout cas, tu as pas mal d’expressions marrantes !!
    La région natale, c’est dur de la quitter. Je n’ose pas imaginer comment je vais être nostalgique lorsque j’aurai déménagée…

    @ Annick: Lol. Il m’a bien fait rire ton commentaire :grin: Surtout le « monnnnnnnnnnnnnnnn » !! J’ai hâte d’aller en Belgique pour entendre ça !!!

    @ Damien: J’ai eu un parisien dans ma classe une fois et ben je peux te dire qu’il avait un sacré accent! ^^ Pour le Nord, ça va personne ne nous parlé comme dans le film les chtis pendant notre séjour de reconnaissance. Je crois que c’est vraiment un énorme stéréotype ce film !

    @ Nalexa: Ah oui, une poche !! Franchement, on se demande d’où vienne toutes ses expressions :grin:

    @ Daria: A les « y » c’est contagieux. C’est pour ça que ça s’est propagé hors de Lyon ^^
    Le coup de la 3eme personne du singulier c’est pas mal !! :grin:

    @ Bouclette: Heu, là je sais pas! Enregistre toi et envoi moi un extrait. Je te dirais si tu as un accent !! :grin:

    @ Danysworld: Ah l’accent marseillais. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours du mal à prendre au sérieux quelqu’un qui parle avec cet accent ! J’imagine vraiment pas un président avec l’accent marseillais par exemple !
    J’ai de la famille du coté de Martigues ! Quand j’étais petite on passait nos vacances la bas. Et ben je peux te dire que quelque jours après être arrivée, je parlais avec l’accent !! Y’a rien de plus contagieux que l’accent marseillais !! ^^

    @ TardisGirl: Dois bien y avoir quelques expressions de chez toi ? Et l’accent belge au fait, c’est contagieux ?? :smile:

  11. Tu as un sacré accent sur le net, tes ^^
    Ce smiley est horripilant peuchére! j’enclanche ma porte pour ne plus le woir.

  12. Attention avec l’accent belge! Car il n’y a pas un mais DES accents! L’accent de Charleroi, de Bruxelles ou de Liège sont très différents. Et ne parlons pas des patois puisqu’il y en a des milliers… Après on s’étonne qu’on a du mal à garder une cohésion en Belgique! Mais par contre, moi aussi j’oublie de prononcer le « e » et je dis toute trempée! Mais je dis aussi « tomber bas de sa chaise » pour tomber d’une chaise, ou encore « toquer à la porte » pour frapper à la porte !

    Le dernier article de Ness La sélection du Vendredi #5

  13. @ Ness: Je savais qu’il y a plusieurs accents Belges. En même temps, ça me parait normal. Il y a bien plusieurs accents en France alors pourquoi pas en Belgique :smile:
    Par contre pour le toute trempée, justement, on ne dit pas trempé mais trempe ! Sans le « é » :wink:
    Sinon je connais toquer à la porte mais alors tomber bas de sa chaise, ça c’est pas mal !!! :lol:

  14. Salut !
    J'habite à Lyon et ton message m'a beaucoup fait sourir, tout ce que tu dis est tellement normal pour moi ! Je m'en rends pas compte du tout ! C'est marrant que quelqu'un le remarque comme ça !
    Comme autres expressions, on dit tout l'temps "cher" à la place de "trop". Et pour dire mec on dit "pélo".

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge