Le jour où mon arrivée à Cambrai aurait pu être agréable…

 

 
Contrairement à ce que j’avais imaginé, mon départ n’a pas été trop difficile dans le sens ou il n’y a pas eu d’effusion de larmes, de sentiment de déchirement ou autre chose du même genre. On peut même dire que j’ai été forte, enfin, on pourra vraiment dire ça (que j’ai été forte) lors de mon 2eme départ puisque là, il y aura des personnes au pied de la voiture à qui dire au revoir.
 
Ce coup ci, c’était un départ pour du beurre dirons nous. Mes parents étaient au travail, mes amis aussi et puis le fait que nous revenons fin aout pour quelques jours jouait beaucoup. En fait, c’était un peu comme si on partait en vacances et personne ne pleure ou n’est triste de quitter ses amis et sa famille lors d’un départ en vacances.
 
Bref.
 
J’ai passé mon lundi matin à regarder avec admiration et amusement les 3 déménageurs embarquer nos affaires, cartons et meubles en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ouf, soit 1h30, charger le tout dans un gros camion et filer en klaxonnant et en nous lançant des « à demain ».
 
Il ne nous restait plus qu’à embarquer les furets et partir à notre tour.
 
 
Pour la route, on a voulu faire les malins, au début du moins. On s’était dit qu’on prendrait la nationale (départementale maintenant, vu que les nationales n’existe plus) jusqu’à Auxonne. Sauf qu’au bout de 2 heures (même pas) on avait quasiment pas avancé rapport aux Néerlandais caravanés qui roulent comme des limaces, au feux rouges tout le 500 mètres et aux innombrable patelins dans lesquels il faut bien évidement rouler à 50km/h. Du coup, on a sauté sur la première entrée d’autoroute qui passait du coté de Lons le Saunier et hop à 130 km/h on se sentait déjà mieux.
 
 
La suite de la route à été presque agréable. Les furets ont pioncé tout du long ou presque et pour nous, il n’y avait pas grand monde sur la route.
 
Après environs 6h30 de route pauses comprises (ce qui me rassure sur le fait que par autoroute, c’est largement faisable en fin de compte ^^) nous sommes arrivés à Cambrai.
Cambrai et sa place Aristide Briand, Cambrai et ses géant Martin et Martine, Cambrai et sa base aérienne 103, Cambrai et son Beffroi, Cambrai et notre appartement, Cambrai et nous.
 
Et il faisait beau !! Si c’est vrai croyez moi !! Beau et même chaud !! Très chaud !
 
Tout s’annonçait parfait sauf qu’en vidant la voiture ( et en nous farcissant les 3 étages sans ascenseur chargés comme des mulets. Que c’est duuuur et les courses à venir avec pack de lait et autre sac de litière s’annoncent terriblement sportives ou épuisantes, nous verrons) je me suis rendu compte que mon sac, mon précieux sac dans lequel j’avais mis toute ma vie les choses indispensables à ma survie (chargeur de téléphone portable, chargeur de Léon, agenda, coupon Wonderbox pour réserver notre balade en char à voile, bouquin sur les plantes dépolluantes, APN, plaquettes de médicaments extrêmement important pour moi qui ne souhaite pas avoir d’enfants pour le moment si vous voyez ce que je veux dire et autre choses plus futiles comme ma petite lampe de poche dynamo toute bleu et toute mimi) était resté dans notre maison, loin là bas à plus de 600 bornes de moi.
 
Là ça à été un sacré coup pour mon petit moral. Tout se passait bien et puis là PAF, un grand coup sur la tête.
Surtout pour la pilule à vrai dire. Je n’avais aucune envie d’aller en « urgence » voir un médecin inconnu lui expliquer mon souci et tout ça.
J’avais dans mon sac à main de quoi tenir quelques jours, juste le temps d’attendre que les parents de Mr l’Ours passent dans notre maison, et récupère les choses importantes pour nous les envoyez par la courrier.
 
Cette solution a germé dans ma tête pendant la première nuit, très mauvaise, que j’ai passé dans notre nouveau chez nous.
Mauvaise nuit, parce que j’ai passé une partie de la soirée assise sur le parquet à me morfondre en songeant à tout ce qui allait me manquer et à comment diable avais-je bien pu oublier ce fichu sac là bas !!!
 
 
 
Bref, notre première nuit dans notre appart, mais toujours en version camping puisque les meubles n’arriveraient que le lendemain ne fut pas des plus joyeuse d’autant qu’elle fut un peu plus gâchée par un sale bestiole nommé moustique.
 
J’étais loin d’imaginer que le Nord (comme son nom ne l’indique pas d’ailleurs) était situé dans une région tropicale !! Dans le guide du Nord – Pas de Calais que nous avons acheté lors de notre première visite, il n’est écrit nul part qu’il faut penser à s’asperger de produit anti moustique une fois la nuit tombée ou que si vous souhaitez dormir tranquillement, il est vivement conseillé de vous munir de prises anti moustiques…
 
Parce que croyez moi, les moustiques du Nord pète la dalle au point que je me suis fais piquer comme jamais. Moi qui d’habitude ne me fais jamais piquer, j’ai rattrapé mon quota de piqures pour le restant de mes jours !!! Tout les soirs, c’était buffet à volonté et les moustique ne se sont pas fait prier pour se goinfrer.
 
Résultats, le lendemain matin j’étais couvertes de piqures sur les jambes, les bras, les pieds et même le dessous des pieds !!
 
Bon maintenant, je suis devenue une chasseuse de moustiques aguerrie puisque malgré nos 2 expéditions en courses nous avons à chaque fois oublié les prises anti-moustiques. Du coup, tout les soirs je chasse.
 
Mais la chasse à ses limites d’autant que cette nuit, il y en avait 4 !! Quatre moustiques alignés sur le mur juste au dessus de moi près à me sucer le sang comme des malades !!
 
Alors là, s’en est trop, cet aprèm je fonce acheter des prises anti moustiques parce que faire le buffet, ça va bien deux minutes.
En plus ils ont osé me piquer sur le visage juste à coté de l’oeil !! Bande de sale bestiole !!!!

 

Ps: Prise achetée !! Ce soir, je vais dormir tranquille :)

 

10 thoughts on “Le jour où mon arrivée à Cambrai aurait pu être agréable…”

  1. bienvenue quand même , nous somme presque voisin en plus (15 km) , c clair que c jamais évident de déménager et cette première journée a eut son lot de péripéties mais dans quelques temps tu verras tu en rigoleras en tout cas je te souhaite une bonne installation
    .-= fooeleven´s last blog ..Pens =-.

  2. Et bien ! Que d’aventures ! En ce qui concerne la pilule, les rares fois ou ça m’est arrivé, je file voir le pharmacien et je luis explique mon souci, en général, il ne pose aucun problème à te vendre 1 plaquette de dépannage ! Ce ne sont pas des monstres, ils savent comme c’est important :) (pas remboursé par la sécu par contre hein !)
    .-= Diraen´s last blog ..Là-Haut (Up) – Pixar =-.

  3. Tiens toi aussi tu te fais piquer par des moustiques comme pas possible dans le nord alors que dans le sud ils ne te piquaient pas ?
    Il m’est arrivé exactement la même chose et les moustiques raffolaient de mon sang parce que MonsieurGruyère n’a pas été piqué une seule fois :mad:
    Courage pour la suite et j’espère que tu retrouveras vite ta plaquette de pilule car je connais cette galère !

  4. Malgré toutes tes galères, bienvenue à toi dans notre cher pays :wink:
    Tu aurais dû venir dans l’Ouest car depuis le début de l’été je n’ai vu aucun moustique :lol:

  5. Oh la la. Je compatis autant pour les moustiques que le sac oublié. En espérant que vous recevrez tout ça très vite (si ce n’est pas déjà fait) par la poste !
    Sinon pour ce fameux médicament, ça m’est déjà arrivé une fois. Direction une pharmacie : petite explication rapide, et hop, la pharmacienne m’a dépanné d’une plaquette. Pour ce genre de trucs généralement ça va, ils sont pas embêtant. =)
    .-= La Grenadine´s last blog ..Avec du mignon dedans || Cute inside =-.

  6. @ Tark: Merci pour ton soutien !! :smile:

    @Fooeleven: Rhoo on est voisin :lol: L’avantage de toutes ses déconvenues, c’est que ça me fait des tas de choses à raconter !! :wink:

    @Diraen: Merci pour l’astuce, je testerais. Enfin j’espère que je n’aurai jamais à tester (oublier une fois ça me suffit !), mais c’est bon à savoir !! :lol:

    @Nalexa: C’est super efficace n’empêche les prises, depuis que je l’ai achetée, plus de moustiques et plus de piqures. Sauf en Belgique en terrasse… ‘Sont voraces les moustiques là bas ! :?:

    @Touwity: Ouiiii ils sont affreux ces moustiques !! Chez moi je ne me fais jamais piquer !!! Mais alors là bas, c’est l’horreur !! Bon courage à toi aussi ! Tu es là bas en ce moment ?

    @Ness: Non, personne ne m’avait rien dit :sad: Je vais faire une réclamation pour que ce soit écrit dans le guide du Nord – Pas de Calais: Pensez à vous munir de prise anti moustiques sous peine de servir de buffet géant ! :twisted:

    @Zhykos: Normal, ils sont tous ici :lol: Enfin là bas, dans le Nord !!

    @La Grenadine: La pilule est arrivée très vite par la poste heureusement !! Le coup de la pharmacie c’est pratique n’empêche !! Je le saurais si par malheur ça m’arrive de nouveau :wink:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge