J’apprivoise le Nord, enfin j’essaie

 

 

Dans le Nord, il n’y a peut être pas de montagnes, mais il y a des plages. Et si il y a peu de chance que vous m’y voyez un jour en maillot de bain et encore moins en train de me baigner pour cause d’eau bien trop froide à mon goût, on peut y faire tout un tas d’autre chose !!
 
Souvenez vous, en juin dernier pour mon anniversaire, j’ai reçu un coffret Wonderbox. Parmi les activités proposées il y avait du char à voile !
 
Samedi 29 aout, nous avions donc rendez vous à Gravelines pour 2 heures de char à voile.
 
Il faisait un temps superbe. Tempête de ciel bleu, du vent comme il faut. La mer retirée au loin pour nous laisser arpenter son sable humide depuis nos montures métalliques.
 
J’ai adoré faire du char à voile !!
 
Filer grâce au vent, sentir le char accélérer, se soulever au point que seules 2 roues sur 3 touchent le sol.
Mal négocier son virage face au vent et se retrouver coincer et puis y arriver tranquillement. Entendre les félicitations des moniteurs. Faire la course avec Mr l’Ours, tirer sur la corde (l’écoute) pour accélérer à fond à s’en faire mal aux mains. Et rire, se faire plaisir.
 
Une fois nos deux heures passées nous avons profiter d’être dans le coin pour longer la côte et faire coucou de loin à nos amis Anglais.
Je ne peux le nier, la côte est belle. Les plages, la mer, le paysage tout est très beau.
 
En redescendant tranquillement sur Cambrai, du coté de Lilliers (je crois), le paysage ressemblait beaucoup à celui qui se trouve par chez moi. Des collines boisées, des virages serrés, un certain dénivelé, des routes encerclées de forets. Un instant, je me suis sentie comme chez moi puis mes yeux ont croisé une éolienne et ça il n’y en a pas la bas.
 
 
A Cambrai, il n’y a peut être pas mes amis, mais les gens sont sympas. Même les banquiers et les messieurs de la bibliothèque.
 
Pas que mon banquier (banquière en l’occurrence) n’était pas sympa. Mais je ne suis pas sur qu’elle se serait lancé dans un petit discours de bienvenue dans la région en plein rendez vous.
 
Par contre s’il y a bien une chose universelle, un endroit où les gens sont toujours très peu accueillant quelque soit la région, c’est l’administration…
 
Hier j’étais à la préfecture pour faire la carte grise d’une de nos deux voitures.
Et ben on a beau être dans le Nord, les madames aux guichets sont aussi aimables que des portes de prison. Enfin une surtout…
 
Pourtant le Monsieur de l’accueil en bas, lui il était très gentil.
 
 
Autre truc un peu bête, c’est que nous n’avons toujours pas rencontré nos voisins. On ne s’est pour l’instant pas croisé une seule fois dans le couloirs ni dans les escaliers (raides les escaliers…). J’ai juste dit bonjour de loin une paire de fois à la femme qui s’occupe de la boutique du rez de chaussé. Je crois qu’elle habite au premier mais je ne suis pas sûre. Enfin bref, il serait temps d’aller leur dire bonjour quand même. C’est toujours mieux de se connaître un peu ;)

 

 

One thought on “J’apprivoise le Nord, enfin j’essaie”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge