A l’évidence, je n’aime pas les urgences.

Pendant mes quelques jours de vacances et de retour « au pays », nous en avons bien évidemment profité pour aller au ski.

En route pour la station des 7 laux qui à l’avantage de n’être pas trop loin et suffisamment enneiger pour qu’on puisse en skier.

La neige est un peu dure mais il y a peu de monde nous en profitons donc pleinement. Tout se passait bien, des vacances au ski tranquilles, jusqu’à ce que Mr l’Ours décide de mettre un peu de piquant dans notre séjour…

Lors d’un freinage/virage dans un rare tas de neige un peu fraiche, il s’est essayé à la voltige à ski en effectuant un superbe vol plané avec la tête qui passe sous le corps et le cou qui se tord.

Mr l’Ours qui met un peu de temps à se relever à mal au cou. Il est même tout bloqué.  Par précaution, on décide d’aller voir un médecin. Seulement, non sommes dimanche…

Une seule solution: les urgences

Les urgences hospitalières portent très mal leur nom. Car croyez moi,  si vous êtes pressés, c’est vraiment l’endroit qu’il vous faut absolument éviter.

Une phrase pour vous résumer l’horreur de cette après midi:

Nous sommes arrivés à 16h, nous sommes repartit à 22h !

6 heures pour passer des radios et voir un médecin.

6 heures à attendre d’une salle à l’autre, assis sur une chaise alors que le médecin qui était venu voir Mr l’Ours en vitesse 1h ou 2 après notre arrivée, avait dit à une infirmière qu’il devait être allongé avec un collier rigide autour du cou le temps de faire des radios…

Moi qui ne suis pas patiente du tout, cette expédition aux urgences fut une véritable torture. Je faisais les 100 pas, me levais, me rasseyais. Râlais et pestais contre mon téléphone (alors le seul divertissement et lien avec le monde) dont la batterie se vidait inexorablement.

Et puis aux urgences, on voit de sacrés trucs parfois…

Périodes de vacances au ski oblige, nous avons eu tout un stock de bras et poignet cassé, une épaule déboitée, une vieille dame qui était visiblement tombée et qui saignait abondamment du visage. Un type qui vomissait depuis 4 heures et d’autres joyeusetés.

Heureusement, on peut aussi y faire de chouettes rencontres comme ce jeune type blessé au pied avec qui nous avons sympathisé. Le temps passe un peu plus vite lorsqu’on peut râler à plusieurs ^^

Après de lonnngues heures d’attentes, Mr l’Ours passe enfin des radios, mais nous devons encore attendre que le médecin l’examine.

Dans le couloir, nous discutons avec (j’imagine) un moniteur de colo qui accompagne un jeune snowboarder au poignet cassé. Il nous apprend qu’ils sont arrivés à 13h. (Il était 19h et ils partaient à peine.) Sur le coup, ça m’a paru horriblement long pour un plâtre. Mais j’étais loin d’imaginer que nous y resterions aussi longtemps qu’eux…

Au bout de presque 5 heures d’attente, une infirmière appelle enfin Mr l’Ours et nous installe dans un box en nous expliquant que le médecin va venir.

Là, on serait presque heureux dites donc. Soulagés et contents que cette longue attente prenne fin, on se précipite dans le box. Sauf que ça ne va pas se terminer comme ça.

Aux urgences, l’attente c’est inépuisable: quand il n’y en a plus, il y en a encore.

Ainsi, nous allons attendre plus d’1h30 que l’interne daigne se pointer dans notre box.

1h30 à attendre alors qu’on était persuadé que c’était enfin terminé.

Bon au final, rien de grave pour Mr l’Ours et c’est l’essentiel après tout. Mais croyez moi, c’est bien la première et j’espère bien la dernière fois que je vais aux urgences. Car s’il y a bien une chose qui porte son nom à merveille, c’est nous: les patients. Car patienter, à moins d’être à l’agonie, on ne fait que ça là bas !!

10 thoughts on “A l’évidence, je n’aime pas les urgences.”

  1. Je sais bien que c’est horrible de devoir attendre si longtemps aux urgences, mais il faut aussi voir ça du côté des soignants. Les Urgences sont obligées de recevoir toutes les personnes qui s’y présentent et crois-moi, il y a beaucoup de monde qui y vient pour le moindre petit bobo alors qu’un pansement maison suffirait largement, ce qui fait que le service est toujours encombré. En plus de ça, comme leur nom l’indique, les Urgences accueillent les « vraies » urgences, ce n’est pas parce que tu vois que des bras cassés dans les couloirs qu’il n’y a que ça, les vraies urgences passent forcément avant les blessures plus légères et généralement dans ces cas là, on évite de passer devant tout le monde pour montrer les accidentés graves. Mais lorsque quelqu’un risque sa vie, beaucoup de personnel est nécessaire pour lui porter secours. Et enfin, les hôpitaux disposent de moins en moins de moyens, donc moins de personnel et donc plus d’attente..
    Conclusion: si vous devez un jour malheureusement avoir à faire aux urgences, soyez indulgents, dites-vous qu’il y a sûrement des cas plus urgents que vous et que l’équipe soignante fait tout ce qu’elle peut pour travailler vite et efficacement.

    Ah et puis, le dimanche, il doit y avoir un médecin de garde normalement, il faut se renseigner auprès du médecin traitant pour savoir où il faut aller ;)
    .-= blackwarrior´s last blog ..[Tee-Shirt] Smart-tees =-.

  2. J’avoue que je ne suis pas fan des urgences. C’est looooong. J’ai pu découvrir ça plus d’une fois grâce à un frère hyper casse-coup qui nous y a envoyé tous les week-end pendant un mois en 2008. C’était juste impensable. Bref. On a bien du attendre 4h la dernière fois (en 2008 donc ^^ ) où il a fait d’une pierre deux coups : début de péritonite et poignet cassé… xD
    .-= La Grenadine´s last blog ..Nouvelles applications pour Nabaztag [ New widgets for Nabaztag ] =-.

  3. J’ai dû y aller une fois aussi cet année (enfin, l’an passé maintenant lol ;) ).Et ton billet me laisse croire que dans d’autre pays, ce n’est pas mieux. Ici (le Québec) aussi c’est très… très…. très.. long….
    En plus, à cause de cette grippe H1N1, on aurait dit que tout les parents du coin étaient aux urgences parce que leur gamin tousse un peu…. C’était horrible. En plus, ils faisaient passé tous les enfants avant les adultes (bon, je comprend, mais en même temps, la moitié des gamins ne devait avoir que le rhume :S ).

    Enfin, la prochaine fois, j’essayerai d’éviter le plus possible.
    .-= Edmee´s last blog ..Cette année, je … =-.

  4. J’y suis allée plusieur fois (a cause de mon operation) et c’est pas la joie ! Ya des fois on se dit qu’on peut mourir sur place tellement c’est long ! En plus pas une seule distraction !

  5. @Blackwarrior: Je m’attendais à un commentaire comme ça. ^^ Je comprend parfaitement que ça puisse prendre du temps, que les urgences vitales soient prioritaires (c’est tout à fait normal) et je sais bien qu’il manque du personnel et des moyens. Seulement, il y a quand même des dysfonctionnement et crois moi, je sais de quoi je parle. Quand on attend de longues heures pour finir par entendre que notre dossier à été égaré et mis malencontreusement en toute fin de pile ce qui fait que les premières heures d’attentes l’on été pour rien ça fous les boules. Quand tu sais qu’une personne arrive aux urgences dans un état grave et qu’elle en ressort avec des sequelles à vie parce que lorsqu’elle est arrivé il n’y avait aucun medecin et ben tu te dis qu’il y vraiment un problème quelque part !!

    Et pour ce qui est du médecin de garde, nous étions en vacances, bien loin de notre médecin traitant, donc c’était un peu difficile pour nous.

    Mais je le conçois, certains viennent aux urgences comme ils vont chez le médecin: pour un rhume !

    @La Grenadine: Bah tu vois c’était ma première expérience et j’espère bien ne plus jamais avoir à y mettre les pieds !! 6h d’attente non mais quand même, faut pas pousser !!

    @Edmee: Je crois que c’est partout pareil de toutes façon ^^ Ici aussi c’était la paranoïa à cause de la grippe H1N1. Tout ceux qui n’étaient pas vaccinés devaient porter un masque… Mais bien sur !! Pour qu’ils me fichent la paix je leur ai dis que j’étais vaccinée ^^

    @Farfadette: ça c’est sur aucune distraction si ce n’est un pauvre magazine vieux d’au moins 4 ans et plus qu’usé à force d’être lu. Je devais être la 10 000e personnes à le lire ^^

  6. Et bien petard, vous etes courageux!!! Mercredi dernier, nous avons attendu 2h dans la salle d’attente du doc pour notre pitchoune qui faisait 39,5 de fièvre, je peux te dire que j’ai trouvé le temps super long et pourtant ce n’est rien comparé à vous!!! C’est pas évident tout ça, heureusement que Mr l’Ours n’avait effectivement rien de grave, c’est ce qui compte au final c clair!
    @++Bizz
    .-= Danysworld´s last blog ..Bonne Année 2010! =-.

  7. De toute façon, aux urgences il faut presque que tu sois sur le point de mourir pour ne pas avoir à attendre.
    Mon beau-papa a eu un lumbago et on n’a pu le prendre aux urgences, car ce n’était pas considéré comme une urgence a proprement-dit…

  8. C’est affreux les urgences ! Et en tout cas, il ne faut surtout pas avoir un problème urgent parce qu’en effet, il n’y a rien de moins rapide que les urgences. Pour ma mère, il y a un mois, 5 heures… aucune prise en compte de son âge, rien… c’est un gros problème… il n’y a sans doute pas assez de personnels et les urgentistes font certainement ce qu’ils peuvent avec ce qu’on leur donne comme moyens mais quand même… c’est limite !
    Bon heureusement ton ami n’a rien, c’est tout ce qui compte…
    .-= Béatrice´s last blog .."Mentalist", un petit bijou =-.

  9. @Danysworld: 2h avec 39,5 de fièvre et ben !! ça craint ! D’habitude, quand ça concerne des enfants, ils font un peu plus vite !

    @Touwity: Tout à fait !! Si tu n’es pas en train en mourir, tu peux attendre…

    @Béatrice: C’est sur qu’ils manquent de moyens mais comme tu dis, c’est vraiment limite !

  10. Si jamais tu repasse dans le coin, il y a des urgences de traumato à l’hopital sud (echirolles), c’est spécialisé donc ça va plus vite…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge