Je ne fais plus le ménage chez moi…

 
 
 
…car depuis 2 semaines, M.l'Ours et moi on a une femme de ménage.
 
(Dit comme ça, ça m'écorcherait presque les lèvres).
 
J'ai laissé échapper ça l'autre jour lors de la partie théorique de ma semaine d'alternance et on m'a un peu regardé bizarrement. Comme si ça semblait bizarre, ou pire, comme si c'était honteux de s'offrir les services d'une dame qu'on paierait pour faire ce qu'on a la flemme de faire chez soi (bon c'est sur que dit comme ça…) comme si c'était un truc de bourges et qu'en plus c'était limite méprisable comme comportement.
Pour rétablir un peu la vérité, j'ai tout de suite précisé que si on avait pu "embaucher" une femme de ménage, c'était grâce à des CESU fournit par l'armée de l'air en dédommagement de l'absence de M.l'Ours pendant 2 mois en Lituanie. (Oui, ils ont mis lonnnngtemps à arriver jusqu'à nous. Je pense même qu'ils sont venus à pied depuis la Lituanie). Bref, le fait de préciser ça à tout de suite eu l'air de rassurer mes camarades de classe…
 
Au début l'idée d'avoir une femme de ménage, ça me rendait limite hystérique ! Vous pensez, finie la corvée du ménage (moi qui suis bordélique à souhait et définitivement fâchée avec l'aspirateur), trop le pied de rentrer chez soi le soir et de trouver un appart nickel et rangé :)
 
Ça c'était avant qu'elle commence à venir réellement travailler chez nous. Parce que mine de rien, laisser quelqu'un laver son chez soi, c'est laisser quelqu'un pénétrer son chez soi, son intimité en quelque sorte. Et ça moi, faut dire que ça m'a un peu refroidie…au début du moins, parce que finalement la satisfaction de trouver un appart propre sans n'avoir rien à faire, commence à l'emporter. Et il est même fort probable que j'y prenne gout !
 
Du coup, une fois que les CESU dont nous disposons seront épuisés, il faudra soit se résigner et remettre les mains sur l'aspirateur soit envisager de continuer les CESU…
Vous devinez aisément vers quel coté penche ma balance intérieur.
 
Restera à assumer le fait d'avoir TOUTE l'année une femme de ménage, mais après tout, c'est plutôt une bonne chose je trouve. En faisant ça, je contribue à l'emploi d'une personne et c'est plutôt bien , non ?
 
 

7 thoughts on “Je ne fais plus le ménage chez moi…”

  1. Il y a ni honte à embaucher une femme de ménage ni honte a être femme de ménage. Après c'est une question de confiance et de feeling avec la femme de ménage et inversement.

  2. Si vous avez la possibilité d'avoir une femme de ménage, je ne vois pas pourquoi il faudrait vous en priver ! Les CESU sont faits pour ça et en plus ça fait travailler quelqu'un : tout le monde y gagne !

  3. Bin pareil, je vois pas le mal… Mais c'est vrai que le préciser "c'est pour les bourges" est assez bien ancré dans les mentalités…
    Après pour ma part, je sais que je n'embaucherais jamais une femme de ménage car j'ai du mal à supporter qu'on touche à mes affaires, surtout si je ne suis pas là… 

  4. Ho ben non, c'est pas honteux ! C'est plutôt cooool.
    J'avoue que ça doit aussi paraître étrange de laisser rentrer un(e) inconnu(e) chez soi pour qu'il/ elle fasse la lessive. Mais on doit vite apprécier après. ^^ 
    Le dernier article de La Grenadine …Le brouillon du mercredi 6

  5. Ya rien de honteux ! C'est un boulot comme un autre puis comme tu dis tu contribues à faire perdurer l'emploi de quelqu'un !!! Avec le boulot de chéri on pourrait en avoir aussi mais c'est tellement petit chez nous que ca servirait a rien xD

  6. @Helran: Je suis entièrement d'accord ;) C'est juste que lorsque j'ai dis ça a d'autres personnes, j'ai eu l'impression que ça l'était alors que je n'éprouve aucune honte à avoir une femme de ménage.

    @Tous: En tout cas, ça me rassure ! Vous non plus vous ne trouvez pas ça bizarre !! Je commençais à me poser des questions vu certaines réactions que j'avais pu observer…
     

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge