Pourquoi je ne m’inscrirais jamais sur Facebook

 
 
 
 
 
Certains diront: "il ne faut jamais dire jamais" et ils auront raison. Cependant, je suis certaine que je ne franchirais jamais le pas. Pourquoi ?
 
Déjà pour ne jamais vivre cela:
 
 
 
Crédit: www.stupidbook.fr
 
 
Bien sur, il ne me viendrait pas à l'esprit d'insulter quelqu'un publiquement et encore moins si je l'avais "ajouté" comme ami, lui donnant ainsi accès à mes publications, mais cette illustration montre bien tout ce que je n'aime pas chez Facebook.
 
Tout d'abord, le fait d'avoir 36 millions d'amis dont on ne connait au final que le pseudonyme et encore… Alors bien sur, il y aura toujours quelqu'un pour me dire qu'on n'est pas obligé d'accepter tout le monde en amis, qu'on peut mettre son profil en privé tout ça… Mais est-ce qu'on ne finira pas par accepter la demande de Martin, ce type qu'on a vaguement connu parce qu'il était dans le même cours de physique en 6e ? Ce Martin au final, est ce qu'on le connait vraiment ? Est-ce un ami ? Pas certain !
 
 
Ni même cet(te) ancien(ne) meilleur(e) ami(e) du lycée que vous n'avez plus vu ni parlé depuis presque 10 ans ? Alors certes, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles sur le moment mais une fois les dernières nouvelles et quelques vieux souvenirs échangés, a-t-on d'autre chose à se dire ?
 
Récemment, une fille qui à longtemps été une de mes amies proches quand j'étais au collège a renoué contact avec moi, via mon frère inscrit (le fou) sur Facebook. Nous avons un peu discuté sur une messagerie dont je tairais le non (et pas seulement parce que j'ai presque honte de devoir encore l'utiliser parfois) avec au programme les habituels sujets de conversation qui reviennent:
 
          – Qu'est ce que tu deviens ? (sous entendu boulot ? marié ? des enfants ? un poisson rouge?)
       
       –  Ça fait un bail !! (généralement accompagné d'une vaine tentative de remémoration de la dernière rencontre)
 
Le tout avec la vague impression que cet échange sonne faux, comme si cet étalage de vie en 30 secondes et autant de mots était une comparaison. Comme si on cherchait à savoir sans vraiment le montrer qui avait le mieux réussi de deux.
 
Cela fait maintenant près de deux semaines que notre conversation sur Internet à eut lieu. Je n'ai plus eu de nouvelles depuis et pas cherché à en donner c'est vrai bien qu'ayant son numéro de téléphone et son adresse mail.
 
Avoir de ses nouvelles ne m'a pas déplu mais je pars d'un principe simple et pour moi totalement justifié: Si la vie que l'on a choisi (ou pas) fait que l'on perd de vue certaines personnes, c'est que ça devait en être ainsi.
 
Ce que je veux dire par là, c'est que j'ai toujours fait en sorte de garder le contact avec les gens que j'apprécie même si la vie nous a séparée géographiquement. Et je n'ai jamais eu besoin de Facebook pour le faire.
 
 
Par ailleurs, il y a une chose qui me déplait plus que tout sur Facebook, c'est la perte d'anonymat. Alors oui, on n'est pas forcé de s'inscrire sous son vrai nom mais dans ce cas, pourquoi s'inscrire ? A la base Facebook c'est pour garder contact avec ses amis et en retrouver d'anciens. Alors si je m'inscris sous le prénom Pimprenelle, aucune chance pour que quelqu'un me retrouve.
 
Pour moi, ma véritable identité ne doit pas être affichée sur Internet. Internet, par défaut, est un endroit public pas question que j'y laisse échapper des informations qui n'ont rien à y faire. Mon blog à longtemps été une source d'angoisse pour moi. J'avais la hantise, infondée, que quelqu'un que je connais puisse un jour tomber sur mon blog et me reconnaitre.
 
Pourtant sur mon blog, vous ne trouverez aucune information privée hormis mon prénom, mon âge et la ville dans laquelle j'habite. La même chose sur Twitter.
 
Quand je "googlise" mon nom et mon prénom, je ne trouve qu'une seule chose, qui correspond réellement à moi (il se trouve que j'ai des tas d'homonyme ^^) et cette chose est entièrement sous mon contrôle et bien loin de se trouver en première page des résultats.
 
Enfin, je ne vais pas évoquer la politique de propriété des données de Facebook, mais c'est une des raisons qui font que je ne m'inscrirais jamais: je n'ai pas vraiment envie que Facebook soit le propriétaire à vie d'un truc que j'aurai eu la mauvaise idée de publier un jour…
 
Comme vous le voyez, je vis très bien sans Facebook, et pourtant je ne compte pas le nombre de personnes qui tente de m'y faire inscrire.
 
Récemment, un de mes amis est parti travailler à l'étranger. Lors d'un de ses retour en France, je le contact m'étonnant de ne plus avoir de nouvelles de lui ses derniers temps. Ça réponse: "Quand je suis là-bas, je communique grâce à Facebook et comme tu n'es pas inscrite…"
 
Et les mails, ça existe encore que je sache ?!!
 
 
Il y a un autre truc qui m'énerve, c'est le nombre de concours qui utiliser Facebook comme moyen de participation. Il faut devenir fan de la page sinon pas moyen de participer…
 
Ce qui m'agace aussi, c'est que bien que je ne sois pas inscrite sur Facebook, je sais qu'il y a au moins une photo de moi sur ce site. Une photo prise par une amie, qu'elle à mis sur son profil. Comme quoi, même pas besoin d'être inscrit pour que certaine informations apparaissent en ligne…
 
 
Néanmoins, il y a une chose que j'aime sur Facebook, c'est me délecter des perles postées par certains membres du réseau. Et pour cela, pas besoin d'être inscrit sur le site, d'autres se chargent de nous les dévoiler:
 
Les deux sites que je vais visiter tous les jours avec VDM le bien connu et VDM le moins connu. Bons moments de rire mais aussi de consternation en perceptive car il est parfois affligeant de voir ce que certains sont capable d'écrire sur Facebook.
 
 
Bref, tout ça pour vous demander : et vous alors ? Inscrit ou pas ? Facebook ça représente quoi pour vous ?

13 thoughts on “Pourquoi je ne m’inscrirais jamais sur Facebook”

  1. Ah googeliser son nom… très important pour voir régulièrement où on apparaît !! Moi je le fais régulièrement et ça va… je m'en sors encore régulièrement !

  2. En effet, le manque de maturité de cette candidate est bien prouvée par son statut Facebook. xD 
    Personnellement, j'y suis. La majeure partie de mon profil est privé. Mais comme je vise à travailler dans le multimedia (entre autre) et que j'ai réalisé des vidéos mises en ligne sous mon vrai nom (pour un stage et un centre culturel de Lyon), forcément, mon nom apparait. Et cela ne me dérange pas car je fais très attention à ce que je mets. Je n'écris absolument rien d'important dessus. J'y publie des vidéos réalisées ou des choses privées pour ma famille. Bref, vraiment rien que ne puisse me porter préjudice. =)
    Mais après, facebook n'est carrément pas vital. Il m'est utile pour la fac car nous communiquons via un groupe dessus. Mais c'est tout. =)
    Le dernier article de La Grenadine …H&ampM magazine – Automne 2010

  3. Facebook c'est vraiment un truc chelou… Très chronophage et assez inutile finalement, source d'ennuis aussi comme tu le montres. C'est comme la clope, faut pas commencer. J'ai eu du mal à arrêter. Mais maintenant je suis super contente sans fb !

  4. Je pense que pour FB il y a du bon et du moins bon, il faut savoir trier et puis chacun reste libre d'adhérer ou non. Personnellement je trouve ça sympa, mais je n'y expose pas grand chose et j'évite d'ajouter des inconnus.

  5. Moi sur facebook, j'ai deux comptes : un privé avec mes vrai nom et prénom et un autre un peu plus public avec mon pseudo. Pourquoi ces deux comptes ? je voulais créer une page mais sans que mon compte avec mes nom et prénom en soit admin.
    après, je ne mets pas grand chose dessus et suivant les comptes j'accepte ou non les personnes qui demandent. C'est un moyen de garder le contact avec certaines personnes qui l'utilisent beaucoup.
    Globalement, j'essaie de bien séparer mes nom et prénoms de mon pseudo. Ce sont pour moi deux choses différentes et puis çà me donne un côté super-héros à identité secrète :D

  6. J'ai un compte facebook mais je n'y passe pas beaucoup de temps et ça ne m'intéresse pas. Au mieux je poste une musique, au pire je partage un article que j'ai aimé. Aucune info perso…
    Je pense que c'est un miroir aux alouettes, comme beaucoup de sites sur internet qui nous offrent des amis en boîte afin de nous laisser penser que nous ne sommes pas seuls… Mais, regardons autour de nous dans la vraie vie et c'est là et là seulement que nous saurons si nous avons des amis ou pas… et ceux-là, avec ou sans FB, nous garderons le contact sauf si un jour eux-mêmes se laissent emporter dans la tourmente de FB ou autres et nous laissent tomber pour des amis virtuels et instantanés.

  7. C'est vrai que pour cette jeune fille elle n'a pas eu beaucoup de jugeotte de mettre ca sur facebook ! 
    Perso les gens que j'ai sur facebook, c'est principalement ma famille et les amis de toulouse pour les autres ce n'est que des gens que je connais en vrais ! comme ca pas de mauvaises surprises ! Apres vu que je suis loin de ma famille et mes amis je trouve que c'est un bon moyen de garder le contact !

  8. j'y suis inscrit après avoir fait une petite pause de quelques semaines le site me rappelant trop de souvenirs… c'est vrai que c'est chronophage et qu'on a plein d'"ami(e)s" qu'on devrait plutôt considérer comme connaissance la plupart du temps. mais il faut dire qu'il y a quand même un bon côté : c'est qu'on a régulièrement des nouvelles de gens qu'on aime bien sans pour autant leur téléphoner, ou leur envoyer des mails ou des lettres (si si ça existe encore des gens qui écrivent des lettres manuscrites ^^) bref, il y a du pour et du contre. pour ma part j'ai mis mon prénom et un bout de mon nom qui est composé… pour finir c'est vraiment comme une drogue on a tout l'temps envie de voir ce qu'il se passe alors qu'il ne se passe pas grand chose finalement :p
    ps : kong=loulougnat

  9. Je ne suis pas très porté sur facebook moi non plus (je n'y suis inscrit que pour les jeux de goobox quand j'ai rien d'autres à faire..) et pas sous mon vrai nom mais sous un pseudo comme ça tranquilou..

    Ton exemple est très bien choisi, c'est une véritable tuerie, l'exemple idéal pour montrer les risques des médias sociaux.
    Le dernier article de DemonBlack …Sécurisation de l’adresse IP ou Anonymat sur internet

  10. Il faut reconnaître que facebook c’est bien pratique. Plus besoin de demander les adresses mail, il suffit de connaître le nom de la personne et voilà, on est en contact avec.
    Ah oui aussi, il va falloir que tu te rendes compte que non, les mails ça existe plus vraiment. Plus personne ne sert de son compte mail donc y a un moment il faut de rendre a l’évidence. Perdre contact avec quelqu’un parce que tu t’obstine a ne pas aller sur facebook c’est assez abérant. C’est marrant de faire celle qui a de la personalité et qui résiste a facebook mais quand on perd le contact avec une personne qui part a l’étranger… Eh oui. Tout le monde est sur facebook et si tu veut pas y être, libre a toi mais voilà ce que ça donne.
    Et puos garder l’annonimat, a quoi ça sert sur ce site? Comme si des forces conspiratrices allaient venir s’interresser a ta petite vie…

  11. @Nicolas: Je ne crois pas que les emails n'existent plus…j'en reçois encore beaucoup et ce, y compris de la part d'amis inscrits sur Facebook.

    Je n'ai en rien critiqué la praticité de Facebook pour retrouver des gens, mais comme je n'ai pas besoin d'en retrouver ce site ne m'est donc d'aucune utilité.

    Je ne perd pas le contact avec mon ami parti travailler à l'étranger. Il n'y a pas que Facebook sur terre, mais aussi des logiciels tel que Skype qui est à mon avis bien plus pratique pour réellement discuter avec quelqu'un que ne l'est Facebook.

    Enfin, garder l'anonymat est quelque chose d'important pour moi. Ma petite vie comme tu l'as nommé ne regarde que moi. Et il est donc important, à mon humble avis, d'en contrôler les informations que je laisse échapper.Chose qui semble difficile lorsqu'on lit les conditions générales de Facebook…

  12. Ton article me fait très plaisir tout simplement parce que je me suis reconnue dedans.

    J'avais aussi un blog il y a quelques années que j'ai fermé par peur justement qu'on me reconnaisse. Je ne veux pas que des informations personnelles ou privées puissent filtrer sur internet. Jusqu'à présent j'ai eu de la chance, quand je tape mon nom dans google je ne retrouve rien me concernant.

    Facebook me fait peur. Je n'aime pas l'idée d'être fichée et surtout de m'exposer consciemment.
    Je trouve que c'est devenu une véritable pression sociale de ne pas y être. Tous mes amis sont dessus. Du jour au lendemain j'ai l'impression d'avoir loupé une semaine tellement les informations circulent vite mais il est hors de question que je m'y inscrive. Je ne veux pas comme toi perdre mon anonymat.
    Ton article me rassure donc, parce que tout le monde est dessus et à l'air de trouver ça génial et face à ça je me sentais un peu seule et alien.

     

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge