Le jour où j’ai mis des collants

 
 
 
J'aurai très bien pu intituler cet article "qu'est ce qu'on ne ferait pas pour son n'amoureux" ou "les publicitaires sont parfois doués" ou encore "je le savais".
 
Parce que les collants c'est le mal. Le mal absolu.
 
Et le pire c'est que j'en ai l'intime conviction et la certitude absolue depuis que j'ai 5 ans.
Je m'en souviens encore. J'étais en maternelle et pour le spectacle de fin d'année, on jouait une sorte de pièce de théâtre/spectacle de danse où il était question d'ogre et de petits cochons.
 
Ceux qui jouaient le rôle des petits cochons devaient porter des collants roses (en plus) ! Même les garçons !!! Et moi il était hors de question que j'en porte ! Du coup, j'ai hérité du rôle de l'ogre…sur le coup, j'étais pas tellement sure d'avoir gagné au change. Même que j'ai pleuré tout ce que j'ai pu quand il a fallut me coller un oreiller sous mon manteau d'ogre pour faire comme si j'avais un gros ventre.
 
Mais je n'ai pas porté de collant. Et à partir de ce jour là, hormis quelques rares loupés dans ma rébellion (Noel, repas de famille, mariage. Et encore, ceci uniquement avant que j'atteigne la primaire), je n'ai plus jamais porté de collant.
 
 
Parce que franchement il faut bien avouer une chose: les collants c'est nuls !
 
D'abord c'est laid. Enfin je veux dire, vite fait comme ça, ça fait de jolis jambes et tout, je vous l'accorde, mais en vrai quand ya un jeune homme qui doit vous déshabiller plus tard dans la soirée et ben tout de suite c'est moins beau.
 
De vagues airs de peau morte genre mue de serpent.
 
Et puis au niveau de la taille franchement c'est horrible !!
 
Ensuite, les collants c'est inconfortables au possible !! Ça serre, c'est toujours en train de se casser la gueule, du coup faut les remonter. Et c'est un truc qu'on peut difficilement faire en public qu'on se le dise !
 
Enfin, les collants c'est fragile !!  Un petit accro et hop vas-y que je me file et qu'on a l'air bête et qu'il faut tout jeter alors que l'autre jambe est tout à fait portable.
 
Bref, je n'aime pas les collants, et ça n'est pas un problème puisque je ne montre mes gambettes quasiment qu'en été lorsque les températures permettent de ne rien avoir à porter sous ma jupe ou presque…et que lorsque je me décide à mettre un short en hiver, je dégaine un legging.
 
 
Mais y'a eu cette pub pour les collant Dim Body Touch qui n'arrête pas de passer à la télé et surtout M.l'Ours insinuant fortement que les collants ça devrait super bien m'aller et montrant la télé du doigt dès que cette fichue pub avait le malheur de passer.
 
Du coup, un jour alors que j'errais dans un supermarché, je me suis égarée dans le rayon textile et je suis passé devant un présentoir sur lequel se trouvaient les fameux supers collants révolutionnaires.
 
Et là, je ne sais pas ce qu'il m'a prit, mais j'en ai mis un dans mon panier, non sans avoir hésité de longues minutes sur la taille à prendre, la couleur, et à m'interroger sur ce que pouvait bien signifier certains pictogrammes énigmatiques.
 
Je suis donc rentré chez moi avec ma future mue de serpent que j'ai laissé trainer ici et là pendant de longues semaines.
 
Samedi nous étions invité à l'anniversaire d'une amie et je me suis décidée à mettre ces fichus collants…erreur fatale !!
 
A peine enfilés, j'avais déjà envie de les retirer. Une fois arrivée à la soirée, ils étaient déjà en train de se faire la male et j'ai du filer aux toilettes les remonter. Et puis qu'est ce qu'on se caille avec des collants !!!
Une fois rentré à la maison, je me suis dépêché de retirer ces choses et il n'y a que très peu de chance pour que je les remette un jour…
 
Vraiment non, les collants ce n'est pas pour moi…
Il faudrait peut être que je teste les bas, hum ?
 
 
 
 
 

One thought on “Le jour où j’ai mis des collants”

  1. Moi les collants j'aime pas trop, mais je supporte. Suffit de trouver la bonne marque qui tiens bien. Par exemple les bas auto-collant (avec la bande de plastique qui fait qu'ils tiennent au bon endroit) alors là j'adore. J'adore parce que c'est confortable, après avoir été aux toilettes pas besoin de les replacer (les collants ne se replace jamais comme il faut) et puis la bordure de dentelle c'est ultra sexy. La seule chose que je n'aime pas des bas c'est que j'ai des bonnes cuisses et ça serre un peu, mais Chéri ne s'est jamais plain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge