Notre chasse à la maison

 
 
 
 
 
 
 
 
La semaine dernière, M.l'Ours et moi sommes descendu du coté d'Orange afin de visiter les maisons que nous avions repérées dans des annonces.
 
Cambrai – Orange en voiture, c'est long…heureusement qu'on a fait une petite halte à midi chez mes parents pour casser la croute ^^
 
Difficile de comparer les trois jours de reconnaissance que nous avions passés à Cambrai à notre course à la maison de la semaine passée. Il faut dire que Cambrai c'était très différent de là où nous vivions avant, il y a eu donc tout un tas de découvertes dans un très court laps de temps. Autour d'Orange, le paysage est proche de celui que j'avais l'habitude de côtoyer (les vignes en moins), le contraste est donc moins flagrant.
 
Quoi qu'il en soit, trois jours c'est court pour trouver une maison…Nous avons donc multiplié les visites et par conséquent passer 3 jours quasis complets dans la voiture.
 
Mais notre effort ne fut pas vain puisque nous avons trouvé trois maisons à notre gout et fait les offres en conséquence. Il n'y a plus qu'à attendre la réponse des propriétaires tout en espérant que nous puissions avoir celle qui à notre préférence parmi les trois.
 
 
La visite de la région et des alentours s'effectuera surement lors de notre prochaine visite (la reconnaissance d'affectation officielle) prévue pour juin. J'aurai alors, j'espère, plus de choses à vous raconter =)
 
Mais je peux déjà vous dire que toutes les maisons, ou presque, se ressemblent là-bas, que les volets sont ou vert ou bleu (parfois violet pour les plus audacieux) que les toits me paraissent presque plats en comparaison de ceux qu'on peut trouver vers chez mes parents par exemple, que le terrain  coute un bras très cher, si bien que quand l'agent immobilier te dit "la maison a un grand terrain", il faut plus s'attendre à une surface de 300m² qu'à 1 hectare…
 
Je sais aussi que les bises là-bas vont par trois (et non par deux comme chez moi) et que non, il ne fait pas toujours beau là bas. Il a même fait plutôt moche sur la fin mais bon tant que le soleil pointe le bout de ses rayons quand nous y vivrons vraiment, ça me va !
 
Je sais aussi que je vais me plaire là-bas. Les petits villages et les champs, c'est tout ce qui m'a manqué ici pendant deux ans. Je n'ai plus qu'une envie, c'est être au mois d'aout, tranquillement installée sur ma terrasse, loin des bruits de la ville.
 
J'ai envie de décorer notre future maison, d'y faire installer une superbe cuisine, de voir M.l'Ours tondre l'herbe, de faire mettre une piscine.
 
Bref, j'ai hâte d'y être, j'ai hâte d'y vivre  =)
 
 
 
 
 

2 thoughts on “Notre chasse à la maison”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge