Comme il devient dur d’avaler la pilule…

 

…j’ai décidé de m’en passer. (Pour un truc vachement mieux ^^)

 

Attention amis mâles, ce billet risque certainement de vous paraitre un peu soporifique bien que la contraception soit, à mon humble avis, aussi une histoire de mecs et surtout de couples…

 

 

Quand j’ai commencé à prendre la pilule, un réveil, un alarme (enfin un truc qui fait bip) s’est installé dans mon cerveau.  Chaque jour à l’heure dite (21h si vous voulez tout savoir), il se mettait en route et ce, peu importe les circonstances.

 

En plein milieu d’un diner au resto ? Pas de souci, ma main se glisse dans le sac et récupère le cachet magique ni vu ni connu.

 

Dans la pénombre d’une salle de cinéma ? Là non plus aucun problème. Point besoin de lumière, ma main est en pilote automatique lorsqu’elle farfouille le plus silencieusement possible mon sac à main.

 

 

 

S’il est parfois arrivé que l’alarme se déclenche 30 minutes plus tard que l’heure prévue, je n’ai JAMAIS oublié de prendre ma pilule.

 

En plus, comme à l’époque (aujourd’hui aussi d’ailleurs), tomber enceinte représentait mon pire cauchemar était une chose qui me terrifiait, j’étais une stressée de la pilule.

 

C’est bien simple, je comptais à chaque prise (et parfois plusieurs fois) les comprimés manquant sur la plaquette pour vérifier encore et encore que je n’en avais pas oublié…

 

 

 

.

 

 

 

Souvent, plusieurs heures après l’avoir prise, j’avais comme un sursaut de terreur en me disant que je l’avais oubliée alors que je savais très bien que je l’avais prise. Sauf qu’il fallait absolument que je me relève pour recompter les cachets…on ne sait jamais !

 

Bref à par ça, tout se passait très bien entre ma pilule et moi. Et puis un jour M. l’Ours a réussi l’exploit que vous connaissez et qui fait que Petit Ours est arrivé.

 

Pour que ce miracle se produise, j’ai bien évidemment arrêté de prendre le cachet magique. Chose faite en septembre 2011. Petit Ours est né fin aout, j’ai repris ma relation avec ma pilule en septembre 2012 soit 1 an après.

 

Cette année à ne plus avoir à se souvenir de faire quelques choses chaque jour (ou presque) à la même heure à complètement détraqué mon petit réveil.

 

Depuis septembre 2012 donc, j’ai oublié de la prendre pendant toute une semaine… Oui bon en même temps, c’est quand Petit Ours était à l’hopital…C’était totalement inattendu, on s’est retrouvé à Valence en quelques heures, je ne l’avais pas sur moi et comme nous ne sommes pas rentré chez nous entre temps…bref, j’ai une excuse. Mais je l’ai oublié aussi un autre jour (heureusement je m’en suis rendu compte dans les 12h) et ce malgré une application de rappel sur mon téléphone. Qui n’a pas fonctionnée d’ailleurs puisque je l’ai oubliée. J’en ai ensuite installée 2 autres en plus d’une alarme classique sur mon portable et j’ai bien fait parce que sans ça, je ne me souvenais pas du truc important qu’il fallait que je fasse à 21h.

 

Au même moment, on commençait à parler des pilules de 3e et 4e génération, de leurs effets indésirables et du fait qu’elles ne seraient plus remboursées. Et comme la mienne en fait partie  je me suis dit que c’était peut-être le bon moment pour voir ce qui pourrait être mieux.

 

 

Le but c’était de ne plus prendre d’hormones donc pas d’implant et puis franchement l’idée de me faire « charcuter » ne me plaisait pas trop. Restait donc le bon vieux stérilet (DIU de son vrai nom) en cuivre. J’avoue que là non plus, l’idée d’avoir un truc dans mon corps ne m’emballait pas des masses mais bon…

 

J’ai donc pris rendez-vous avec mon gynéco qui a accueilli la nouvelle en me disant « en voilà une idée qu’elle est bonne ! ». Chose assez rare pour être mentionnée puisque beaucoup de gynéco en France semblent avoir un souci avec le stérilet, surtout si vous n’avez jamais eu d’enfants (ce qui n’est pas mon cas ^^).

 

Bref, la chose étant entendu, je me suis retrouvée un vendredi matin dans la  so glamorous position qui nous fait toutes rêver, à flipper tout ce que je pouvais parce que zut quand même alors, et si ça faisait super mal la pose ?!!

 

Je vous rassure, non ça ne fait pas super mal, ça fait un peu mal et juste un fois, au début. Genre groooosse douleur de règles ou contraction pour celles qui ont eu la joie de connaitre ça. Ce qui me fait penser d’ailleurs que mes contractions pour Petit Ours étaient vraiment des contractions de crotte puisqu’elles me faisaient bien moins mal que ça…

 

Le gentil gynéco essayait de me faire parler histoire que je ne me focalise pas sur ce qu’il se passait entre mes jambes et en moins de temps qu’il en faut pour dire « ouf », c’était fini.

 

Bilan :

 

Le bonheur. Bon, je ne vous cache pas que j’ai eu parfois un peu mal au bidon (et à la cuisse ?!!) les deux semaines qui ont suivies mais rien de bien méchant.   

 

Car à côté de ça, quelle joie de ne plus avoir à penser à prendre ce comprimé à la noix. Adieu les hormones, je me sens liiiiibre !!!

 

D’ailleurs je n’y pense même plus. Et comme mon gynéco dit : « Un stérilet, on le pose et on l’oubli ». C’est exactement ça.

 

 

Et vous alors, vous avez quoi ? Vous pensez changer ou ça vous va ?

 

 

 

 

 

10 thoughts on “Comme il devient dur d’avaler la pilule…”

  1. J’ai failli franchir le cap une fois et j’ai fait finalement fait marche arrière. Je ne sais pas, l’idée d’un corps étranger en moi ne m’emballe pas des masses et j’aurais trop peur soit de faire une infection, soit qu’il se décroche ! ^^ Je sais, c’est assez tordu mais ça c’est mon hypocondrie qui ressort… ^^ J’ai quand même arrêté cette pilule de malheur et franchement je revis. Je passerai les détails en public mais c’est le jour et la nuit et je ne pense pas la reprendre de sitôt.
    Le dernier article de iWebgirl …Mes impressions sur Tomb Raider (XBOX 360)

  2. Ah bien moi ca doit faire 4 ans que je ne prend plus la pillule mais que je met un patch ! Une fois par semaine ! Ca va c’est pas trop difficile a s’en rapeler mais ce que j’aimerai c’est le sterilet qui en plus de regler mes hormones ferait partir mes affreuses migraines … mais pour le moment je n’ai pas trouve de gyneco qui veuille me le mettre… vu que je n’ai pas encore eu d’enfant ! Dnc pour le moment je reste au patch en esperant trouver the gyneco qui veuille bien me le mettre !
    Le dernier article de Farfadette …Tarte aux fraises facile

  3. iWebgirl : Moi non plus ça m’emballait pas trop d’avoir un truc dans le corps, mais bon, maintenant que c’est fait, je n’y pense même plus. Et puis les infections c’est très rare, mon gynéco m’a dit n’avoir vu ça qu’une seule fois depuis qu’il exerce et ça fait un moment ^^ Après l’essentiel c’est de trouver ce qui nous convient peu importe la méthode.

    Farfadette : J’avais pensé un temps au patch, mais je me suis dit tant qu’à faire autant essayer une méthode sans hormones. C’est fou quand même que les gynécos français soient aussi fermés face au stérilet… En plus il en existe des spéciaux pour les femmes n’ayant pas eu d’enfants. C’est incroyable qu’en 2013 les femmes ne puissent pas choisir librement leur contraception :/
    J’espère que tu finira par trouver un gynéco qui t’écoutera. Sinon tu peux aller voir le mien, je suis sûre qu’il sera d’accord ^^
    Le dernier article de P1prenelle …Hier j’ai fait des Pitchounets

  4. Tout pareil que toi p1prenelle, mais pas dans le même ordre. Pillule oubliée (plein), bébé (aucun rapport avec le point précédent), stérilet.
    Je me sens tellement bien depuis que j’ai arrêté la pilule (pareil que iWebgirl, je pense) que c’était hors de question de m’y remettre.
    C’est marrant mais autour de moi, j’ai l’impression que de plus en plus de gens se mettent au DIU. Une question de tranche d’âge j’imagine.
    Farfadette : c’est inadmissible tout de même ! C’est ton corps, c’est toi qui choisis ! Si tu ne trouve pas de médecin, contacte une sage-femme (même sans avoir eu d’enfant !) elles sont autorisées à faire le suivi gynéco (s’il n’y a pas de complication) depuis 2009. Et elles sont souvent plus cool que les gynéco sur le stérilet.
    Le dernier article de Diraen …Le retour de Mickey – Croissant de Triomphe

  5. Diraen: De mon côté, je ne connais personne qui ai choisi l’option stérilet. Mais bon, peut être qu’avec toutes ces histoires sur la pilule ça va changer. Il faut dire que quand on voit un médecin la première fois pour avoir une contraception, c’est quasi systématiquement la pilule qui est prescrite. On ne pense pas forcément à changer, à voir ce qu’il y a d’autre.

    Pour Farfadette c’est vrai qu’il y a l’option sage-femme, j’avais d’ailleurs pensé demander à celle qui m’a suivi dans le cas ou je ne trouve pas un gynéco qui voudrait m’en poser un.
    Le dernier article de P1prenelle …Je suis un peu en avance, je sais.

  6. La Grenadine : ^^ Rien que pour la tranquillité d’esprit je ne regrette pas d’avoir opté pour le stérilet. Même si je faisais pas la maline le jour J ! Flipette un jour, flipette toujours ^^
    Le dernier article de P1prenelle …[Jeu Android] Manuganu

  7. Pillule pour ma part également.
    j’ai mis un réveil sur mon tel pour penser a la prendre.
    Bon étant célibataire si je l’oublie c’est pas bien grave, n’ayant pas de relations avec un homme.
    J’ai la pillule car règles douloureuses quand j’était ados, depuis je ne l’ai pas arreter, j’ai eue des changement de pillule.
    Là j’avais une dernière génération, mais la gynéco me la changer et bingo une 3 eme génération , va comprendre.
    Je suis migraineuse, j’en fait régulièrement alors déjà pour avoir la pillule je galère la gynéco que je voie elle me dit il faut plus en prendre gnia gnia gnia
    pfff
    c’est pas elle qui a mal au bide sans pillule.
    Mais le stérilet ou l’implant sous la peau, nan ça me fait trop flippé et je n’ai pas eue d’enfants encore.

    En tout cas c’est chouette pour toi si cela se passe bien avec le sterilet.
    Le dernier article de Pitch …Je découvre android / Acer cloud mobile

  8. Pitch : Je comprend parfaitement qu’on puisse avoir peur du stérilet. J’étais moi aussi très réticente. Avoir un « corps » étranger en moi ça me faisait assez flipper. Mais finalement ce n’est pas si horrible que ça, surtout que c’est un moyen de contraception utilisé depuis très longtemps.

    Tu n’as pas songé au stérilet hormonal ? Les doses sont moins fortes qu’avec la pilule peut être que ça pourrait t’aller.
    Le dernier article de P1prenelle …Tu verras, ça change la vie…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge