Les étés se suivent et se ressemblent…

Pour les vacances d’été cette année, on n’avait pas envie d’aller au bord de la Méditerranée. Il faut dire que lorsque j’étais enfant nous y allions chaque année avec mes parents. Et puis désormais nous vivons à moins d’1h30 de route de la grande bleue, ce qui nous laisse largement l’occasion d’y allez hors période de vacances.

Je pense aussi que notre petite semaine en Octobre dernier sur la cote basque y est pour beaucoup. Voir d’autres choses, changer d’endroit, laissez tomber mes ses aprioris (non il n’y a pas que dans le Sud Est qu’il fait beau), c’était un peu ce qu’il me nous fallait.

Du coup, c’était décidé, nous y retournerions en été histoire de voir si c’était aussi bien. L’appart était réservé et j’avais même réussi à convaincre mes parents (surtout ma mère qui elle ne jure que part le Sud) de nous rejoindre.

Bref tout se passait comme sur des roulettes jusqu’à il y a quelques semaines et cette fichue nouvelle :

Une fois encore M. l’Ours ne serait pas de la partie.

L’année dernière déjà nous avions passé les trois mois d’été sans lui. Nous avions dû annuler nos vacances et avec Petit Ours nous étions partis à Bandol avec mes parents.

Je n’avais pas passé un été des plus mémorable. Petit Ours alors en plein apprentissage de la propreté n’était pas très sympa avec moi (crises à gogo, et vas-y que je te nargues, que j’écoute rien…) ni avec les autres d’ailleurs, et on avait fini 2 fois aux urgences avec à chaque fois des points de sutures à la clé.

Mais M.l’Ours avait surtout loupé la première rentrée de Petit Ours ainsi que son anniversaire.

Et cette année on recommence. M. l’Ours partira pour 2 mois (et non 3 heureusement) et il n’y aura donc pas de  vacances avec nous, pas de rentrée, ni d’anniversaire de Petit Ours. Il partira fin Juillet et sera de retour fin septembre si tout va bien.

En fait, je crois que je suis blasée. Ça me fait bien ch… mais voilà, c’est comme ça, on n’y peut rien. Alors j’essaye de ne pas trop m’en faire. J’essaye de ne pas trop y penser et je croise les doigts pour que Petit Ours le vive bien. Même si on commence à avoir l’habitude maintenant, on a notre petite routine, nos petites habitudes. Même si c’est un peu dur de tout gérer et que c’est la course tous les soirs.

M. l’Ours n’est pas là en ce moment, il revient le weekend prochain normalement. Il est parti le 4 mai… J’ai hâte qu’il rentre.

Petit Ours parle beaucoup de lui, comme à chaque fois qu’il n’est pas là.

Mais la maison est entière, ce n’est pas trop la pagaille, c’est juste un peu la jungle dehors mais on est prêt. L’été peut arriver et M. l’Ours partir, on gère !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge